Julia Solis, fin de scènes

Rédigé par Olivier NAMIAS
Publié le 05/11/2013

Article paru dans le d'A n°222

Diverses sont les motivations qui poussent les photographes vers les espaces délaissés. Julia Solis parcourt les États-Unis à la recherche de théâtres abandonnés, qui sont autant de lieux des possibles.


« Mes images sont moins faites à des fins documentaires que pour évoquer et conjurer le drame silencieux qui se joue dans chacun de ces espaces. Il serait tentant d'y voir des archives historiques, alors qu'elles sont faites pour stimuler l'imaginaire et être explorées comme les signes d'un futur en germe. »

Julia Solis nous transporte dans un monde sur lequel le rideau s'est baissé depuis bien longtemps. Depuis 2004, elle photographie les théâtres abandonnés à travers les États-Unis. Ces édifices flamboyants ont été victimes de l'essor de l'automobile, de la télévision ou de phénomènes de suburbanisation qui ont réduit les centres-villes à un cimetière de bâtiments. L'agonie fut parfois lente, mais inexorable. Ainsi, le théâtre de Gary dans l'Indiana, construit en 1924, constituait un équipement phare dans la région. Trois mille spectateurs venaient y assister aux vaudevilles en vogue. L'intérieur était « un château de la vieille Espagne, façonné par le talent d'innombrables peintres et sculpteurs ». La crise de l'acier s'est chargée de réduire le nombre des spectateurs, tandis qu'elle a installé un climat de tension palpable, aboutissant à un meurtre, puis à un viol dans l'enceinte même du théâtre, qui ferma définitivement en 1972.


Lisez la suite de cet article dans : N° 222 - Novembre 2013

Les articles récents dans Photographes

Tadashi Ono, Motifs côtiers 2017-2018 Publié le 22/06/2018

Après l’enchaînement de catastrophes de septembre 2011 – séisme, tsunami, accident… [...]

Dominique Marchais, Nul homme n'est une île Publié le 02/05/2018

Le titre que le réalisateur a donné à son film est issu d’un poème de John Donne,… [...]

Henk Wildschut, Ville de Calais Publié le 28/03/2018

La « jungle » de Calais a été démantelée, sans qu’aient été écartées les… [...]

Pascal Convert, la falaise de Bâmiyân Publié le 01/03/2018

  À… [...]

Robert Doisneau, le noir et blanc en couleur Publié le 13/12/2017

La notoriété de Robert Doisneau (1912-1994) n’est plus à établir.… [...]

Hausmann, la leçon d’Ibiza Publié le 23/11/2017

Le Point du Jour présente à Cherbourg avec l’exposition « Raoul Hausmann, photographies,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2018
 LunMarMerJeuVenSamDim
31  01 02 03 04 05
3206 07 08 09 10 11 12
3313 14 15 16 17 18 19
3420 21 22 23 24 25 26
3527 28 29 30 31   

> Questions pro

Architecte de copropriété, une piste à ne pas négliger

Les architectes se tournent parfois vers des activités considérées comme marginales, soit par goût, soit par défaut de commande traditionnelle.…

Une nouvelle boîte à outils pour reconquérir le chantier

Proie d’un arsenal administratif pléthorique, le chantier deviendrait-il pour l’architecte le lieu de tous les dangers ? En mettant en…

Le Lab CDC Architecture de la transformation

À quels besoins d’innovation et d’évolutions réglementaires répond l’appel à projets du Lab CDC « Architecture de la…