Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye (78)

Rédigé par les architectes
Publié le 30/05/2013

Une maison singulière dans un parc anglo-chinois
La maison prend place en lisière de la Forêt de Saint-Germain-en-Laye, dans un quartier résidentiel d'un parc anglo-chinois datant de la fin du XVIIIe siècle. La grotte de méditation, toujours présente sur le site, témoigne d'une histoire paysagère. C'est dans ce contexte à forte valeur patrimoniale associant des éléments architecturaux singuliers anciens à des constructions plus récentes que les maîtres d'ouvrage proposent aux architectes une recherche exigeante, ouverte et stimulante: «Nous aimons le Pavillon de Barcelone de Mies van der Rohe et le Musée de Bilbao de Frank Gehry. (...) Nous souhaitons une maison lumineuse et contemporaine où vivre dans les arbres au rythme du soleil.» Cette maison singulière en étroite relation au paysage constitue une réinterprétation contemporaine des éléments remarquables existants.

Un plan rayonnant entre ville et forêt

L'implantation de la maison crée une harmonie dans l'aménagement paysager et l'accroche à la rue imposée par le règlement d'urbanisme. La maison s'établit sur un plan rayonnant en Y, reposant sur les deux murs d'enceinte côté sud-est pour s'étirer vers la forêt en encorbellement au dessus de la grotte de méditation intégrée au projet. Un talus prolonge le volume de la grotte et supporte la maison au dessus des murs d'enceinte existants. Il définit ainsi un rez-dechaussée haut, en balcon sur la forêt, accueillant le niveau de réception. Ce plan offre des relations constantes et variées au paysage qu'il met en scène.

Recréation d'un parc ornemental contemporain
Les architectes associés à l'agence d'ici là paysagistes développent la promenade autour des nivellements du talus et de la grotte en reliant différents lieux aux ambiances changeantes. Le patio, enceint par deux des bras de la maison et d'épais murs de pierre, constitue une pièce extérieure sur deux niveaux, autour d'un arbre sculptural. Un passage monumental cadre des vues vers la forêt. Surplombé par la galerie qui protège l'entrée, le patio met en relation les différents espaces de réception dans un volume intérieur/extérieur entre ville et forêt. Le sous-bois et les jardins colorés offrent des espaces de plantations au pied des arbres remarquables qui caractérisent le parc existant. Le taillis d'érable crée un filtre protecteur pour la maison depuis la forêt. Les troncs animent le mur d'enceinte et créent un premier plan vibrant au gré des saisons.

Distribution, interaction et autonomie
Chaque niveau s'imprègne d'une perception différente du paysage : la protection des bosquets pour les espaces de jeux et des invités au rez-de-chaussée bas, le filtre des arbres pour les espaces de réception au rez-de-chaussée haut, le dégagement vers la forêt pour les chambres nichées à l'étage. Au rez-de-chaussée bas, la circulation centrale dessert des suites autonomes accueillant les invités. Au rez-de-chaussée haut, une double enfilade intérieure/extérieure est mise en place le long des façades et relie les espaces de réception. A l'étage, une galerie intérieure longeant la façade sud protège du soleil et met en relation les chambres traversantes de part et d'autre du bureau. La distribution intérieure est dédoublée par une déambulation extérieure offrant un choix de parcours permanents.

Principe structurel / choix des matériaux
L'autonomie et la fluidité des niveaux se traduisent structuralement par l'ancrage dans le talus du rez-de-chaussée bas : nivellements de terrain, soutènement, drainage; les façades du niveau de réception de voiles de béton et de baies monumentales; le débord du dernier niveau en porte à faux de 4m de part et d'autre de la maison. De chaque côté, les planchers sont suspendus par le biais de 2 tirants métalliques scellés aux poutres/acrotères de la toiture. Les façades sont constituées d'épaisseurs multiples. Elles assurent une climatisation naturelle de la maison, préservent l'intimité des habitants et mettent en scène le paysage. Le registre des matériaux joue des effets que les métalleries ciselées et vives portent, avec le soleil changeant, sur des surfaces brutes et nuancées (façades en béton brut de décoffrage lasuré, acier brut verni ou galvanisé, chapes industrielles, bois de frêne).



Maître d'ouvrage : Privée
Maîtres d'oeuvre : croixmariebourdon architectures, Thomas Bourdon et Nicolas Croixmarie (architectes mandataires), Aïcha Berkia, Grégoire Bissonnier (architectes assistants), ECRH (économiste), Pillosio (Bet structure), C-Tek (Bet Fluides), d'ici là (paysagistes)
Surface SHON : 252 m² (9 pièces + sous-sol)
Date de livraison : 2013

Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, plan RDC-bas, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : dr - Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, plan RDC-haut, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : dr - Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, plan R+1, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : dr - Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, coupe transversale, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : dr - Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, coupe transversale, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : dr - Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc Maison contemporaine, Saint-Germain-en-Laye, Croixmariebourdon Architectures<br/> Crédit photo : BOEGLY Luc

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de darchitectures.com

Siège du groupe Veolia à Aubervilliers - Dietmar Feichtinger Architectes Publié le 15/03/2017

Lieu : 30 rue Madeleine Vionnet 93300 AUBERVILLIERSMaîtres d'ouvrages : SCI 68 Victor Hugo Maîtres [...]

Appartements à Paris Montmartre avec jardins d'hiver - Atelier Kempe Thill Publié le 12/03/2017

Site : Porte de Montmartre, Paris, 18ème arrondissementProgramme : 50 appartements avec jardins [...]

Palais de Justice de Béziers - Ateliers 2/3/4/ Publié le 11/03/2017

Lieu : Béziers (34), 93 Avenue du Président WilsonProgramme : Tribunal de Grande Instance, [...]

Tour Hémêra - Berranger & Vincent architectes Publié le 10/03/2017

Localisation : Euronantes, Îlot 9, Nantes (44)Programme : 82 logements collectifs (dont 13 [...]

Aménagement de la pointe de la presqu'île de Caen et Club de Kayak - Inessa HANSCH Publié le 07/02/2017

Club de Kayak - Presqu'île de Caen (14)Maître d'ouvrage : Ville de Caen Maîtres d'oeuvres : [...]

Reconversion d’un immeuble industriel en logements sociaux - Paris 18ème - Marc YOUNAN architectes Publié le 07/02/2017

Maîtres d'ouvrages : Linkcity pour Paris Habitat Maîtres d'oeuvres : Architectes : Marc YOUNAN [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.