Construire en pisé en France aujourd’hui

Rédigé par DOMINIQUE GAUZIN-MULLER ET MATTHIEU FUCHS
Publié le 05/11/2020

Dossier réalisé par DOMINIQUE GAUZIN-MULLER ET MATTHIEU FUCHS
Dossier publié dans le d'A n°285

Bien des architectes, séduits par ses qualités esthétiques et hygrothermiques, veulent aujourd’hui tenter l’expérience du pisé. Matthieu Fuchs de l’agence Mil Lieux, qui a déjà conçu plusieurs bâtiments avec cette technique, détaille ici ses avantages, les précautions à prendre et le processus du chantier, sans oublier les enjeux de territoire autour de la valorisation des terres d’excavation.

Dominique Gauzin-Müller : De plus en plus de concepteurs s’intéressent aujourd’hui à la terre crue et tout particulièrement au pisé. Comment expliquer cet engouement ?

Matthieu Fuchs : La construction en terre crue est aujourd’hui un choix parmi d’autres, qui accompagne un changement de paradigme pour un nombre sans cesse croissant de concepteurs. Comme avec la pierre, le bois ou les autres matériaux biosourcés, beaucoup ressentent l’envie de reconnecter l’architecture avec son territoire, ses habitants et ses artisans. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
49 01 02 03 04 05 06
5007 08 09 10 11 12 13
5114 15 16 17 18 19 20
5221 22 23 24 25 26 27
5328 29 30 31    

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…