Exposition AJAP 2020 : un portrait collectif

Rédigé par Theodora BARNA
Publié le 19/10/2021

Du 14 octobre au 14 novembre 2021, la Cité de l’Architecture présente les lauréats des Albums des jeunes architectes et paysagistes. La scénographie, œuvre de Jean-Benoît Vétillard, est réduite à l’essentiel. Elle amorce le caractère sobre des projets présentés. À l’entrée de l’exposition, les 15 architectes et 4 paysagistes ont tenté de résumer par un objet leur approche critique.

Les AJAP ont le mérite de dresser un portrait collectif. Ils constituent aussi la synthèse des préoccupations de la nouvelle génération : réinvestir les territoires au-delà de grandes métropoles, mobiliser les techniques alternatives et ré-imaginer la multidisciplinarité de ce métier, tout en espérant que ces pratiques se généraliseront.


Dans la galerie d’architecture contemporaine, les planches de leurs projets sont posées sur de longues tables. Rétroéclairées, elles constituent la principale source lumineuse de cette salle. La disposition horizontale brise les normes conventionnelles d’affichage, pour créer un espace de discussion et d’échange.


« La tabula rasa y est bannie », écrit Cyrille Véran, commissaire de l’exposition. L’existant, par la réhabilitation et le réemploi, est la matière première pour la majorité des palmarès de 2020. Pour l’Atelier Boteko, les croquis d’observation et les relevés sont le germe de la conception. Cette démarche exemplaire fait ses preuves dans l’appartement rénové de Fernand Pouillon et dans le bâtiment communal de Nizan. Les traces préexistantes sont préservées pour sauvegarder le langage originaire de l’architecture. Au Château de Foix, le nouveau parcours muséal de Cros et Leclercq est une greffe subtile qui embrasse la topographie de la colline. À Bordeaux, MoonWalkLocal aménage dans le patio du bureau de la poste un mobilier fabriqué en gaines de ventilation de réemploi. Que ce soit par la forme, le processus, ou la matière, s’imprégner du déjà-là caractérise la démarche de cette jeune génération.  

Ce retrait pudique est aussi symptomatique de la volonté d’échapper aux effets de mode. Comment y parvenir à l’ère de l’image numérique ? Julien Gougeat insiste sur la nécessité de poser les bonnes questions avant de répondre à la commande. Pour la construction des huit maisons individuelles à Wimereux, la typologie proposée cherche une médiation entre l’habitat pavillonnaire et la densification. Cette nouvelle forme intermédiaire jouit des grands espaces extérieurs, tout en limitant l’étalement. François Lis et Clément Daneau veulent approfondir les fondamentaux. Ils se sont emparés de cette démarche durant leurs études, auxquels ils font l’éloge à travers une maquette. Elle est la reproduction d’une épure du Mémorial de la Résistance à Cuneo, d’Aldo Rossi. Leur pratique architecturale est en continuité avec leur activité étudiante. À titre d’exemple, ils citent leur projet d’espace sportif à L’Isle-d’Abeau, qui part d’une boîte à chaussures tirée à l’infini. Pour Récita Architecture, l’artisanat revu à l’heure de nouvelles possibilités techniques permet de repenser la forme architecturale à partir du détail. Sur la table, des assemblages de poteaux et un luminaire, sortis de leur contexte habituel, renforcent leurs qualités esthétiques. 


Albums des jeunes architectes et paysagistes 2020

Du 15 octobre 2021 au 14 novembre 2021

Cité de l'architecture & du patrimoine

Galerie d'architecture moderne et contemporaine

 


Pour consulter la liste des lauréats : Les AJAP 2020 dévoilés !

Les articles récents dans Actus brèves

Les oublié(e)s de la Muette Publié le 15/11/2021

Les cinq tours de la Cité de la Muette font l’objet d’une… [...]

Les architectes de la table ronde Publié le 09/11/2021

Ce mercredi 10 novembre 2021, la Cité de l’Architecture & du patrimoine organise… [...]

Logement : l’autorisation de déroger aux règles ? Publié le 04/11/2021

Le 14 octobre 2021, la ministre de la Culture, Roselyne Narquin-Bachelot et la ministre… [...]

Rendez-vous à Clermont-Ferrand pour la biennale d’architecture Publié le 28/10/2021

Du 5 au 7 novembre, la 7e biennale du Réseau des maisons de l’architecture se tient à… [...]

Quand la forme parle – Nouveaux courants architecturaux au Japon (1995-2020) Publié le 15/10/2021

L'exposition Quand la forme parle. Nouveaux courants architecturaux au Japon (1995-2020) débutera… [...]

Les Journées Nationales de l’Architecture : Vivre Ensemble Publié le 14/10/2021

Les Journées Nationales de l’Architecture arrivent à grands pas : plus de 1200… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
4401 02 03 04 05 06 07
4508 09 10 11 12 13 14
4615 16 17 18 19 20 21
4722 23 24 25 26 27 28
4829 30      

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…