Le pisé préfabriqué de Martin Rauch : techniques, avantages et pistes d’avenir

Rédigé par Dominique GAÜZIN-MULLER
Publié le 05/11/2020

Halle de préfabrication

Dossier réalisé par Dominique GAÜZIN-MULLER
Dossier publié dans le d'A n°285

Depuis trente ans, Martin Rauch redonne au pisé ses lettres de noblesse, à la fois sur le plan esthétique et sur le plan technique. Il a également ouvert de nouveaux horizons avec la préfabrication d’éléments de grandes dimensions pour des projets d’envergure, comme la Maison des plantes de Ricola à Laufen, en Suisse. Les 23 collaborateurs de son entreprise Lehm Ton Erde, basée dans le Vorarlberg, sont architectes, ingénieurs ou artisans (maçon, menuisier, couvreurs). Arnaud Evrard, un architecte-ingénieur qui a rejoint l’équipe après quatorze ans de recherche et d’enseignement à la Faculté LOCI de l’université catholique de Louvain, nous livre son expérience sur trois nouveaux chantiers emblématiques.

Dominique Gauzin-Müller : En 2017, vous avez quitté une carrière académique pour mettre les mains à la terre. Quelle a été votre première expérience ?
Arnaud Evrard : J’ai été plongé d’un coup dans la réalité du chantier avec les bureaux pour Alnatura, mon premier projet avec Lehm Ton Erde. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
39    01 02 03
4004 05 06 07 08 09 10
4111 12 13 14 15 16 17
4218 19 20 21 22 23 24
4325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…