Les Cèdres, Issy-les-Moulineaux

Rédigé par Maryse QUINTON
Publié le 18/11/2021

Développer le singulier, cest ce qui a guidé LaSoda dans la transformation de ce bâtiment de bureaux situé sur les hauteurs dIssy-les-Moulineaux. Valentin Bernard et Hélène Latour ont exploité la déclivité du site pour doubler les surfaces existantes tout en préservant les vues dégagées des voisins. Les architectes ont conçu 14logements, tous différents, appréhendant la diversité des situations construites pour valoriser au cas par cas les atouts existants.

Cette réalisation est la suite du dossier « Transformer les bureaux en logements ».

Non documenté, le bâtiment de bureaux transformé par La Soda sur les hauteurs d’Issy-Les-Moulineaux daterait des années 1960. Mais Valentin Bernard et Hélène Latour n’en savent pas beaucoup plus lorsqu’Immocades, un promoteur familial qui s’est fait une spécialité de l’acquisition d’immeubles de bureaux avec une mutation possible en habitations, leur confie cette commande. Situé dans un tissu constitué de maisons individuelles et de petits immeubles, l’existant comprend un bâtiment dit « rectangle » en béton (barre semi-enterrée, 24 mètres de long, à R+1, mono-orientée nord), un bâtiment dit « cube » en structure acier (14 mètres de côté, à R+2, en partie enterré, plus ouvert) et un parking souterrain, également en béton. L’intervention des architectes est triple puisqu’il s’agit à la fois de réhabiliter, de surélever et de doubler la surface de l’ensemble afin d’y créer 14 logements. (...)





Maîtrise d’œuvre : La Soda

Maîtrise d’ouvrage : Immocades

Programme : transformation et extension d’un bâtiment de bureaux en 14 logements

Entreprises : Zaiati (curage, peinture, électricité) ; LBC (gros œuvre), Barcque Charpente (structure bois) ; Sarmates (étanchéité, menuiseries, métallerie, serrurerie)

Surface : 100 m2 (existant réhabilité) + 1 000 m2 (neuf)

Coût : 5,05 millions d’euros HT

Livraison : 2020

Les Cèdres, La Soda<br/> Crédit photo : Verret Maxime Les Cèdres, La Soda<br/> Crédit photo : Verret Maxime Les Cèdres, La Soda<br/> Crédit photo : Verret Maxime Bâtiment de bureaux existant<br/> Crédit photo : dr - Chantier<br/> Crédit photo : dr - Les Cèdres, La Soda<br/> Crédit photo : Verret Maxime Les Cèdres, La Soda<br/> Crédit photo : Verret Maxime Les Cèdres, La Soda<br/> Crédit photo : Verret Maxime

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

La villa Rohan, Bordeaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Atelier Cambium ; ID Bâtiment (structure) ; C3 … [...]

Îlot Saint-Germain, Paris 7e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : FBAA, François Brugel Architectes Associés ; h2o … [...]

Flat Iron, Paris 14e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : BFV architectes ; Artelia (TCE) ; Plan02 (thermique et… [...]

La résidence Bertelotte, Paris 15e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : NZI Architectes ; EVP (structure) ; Wor (fluides) ; … [...]

Le 58, rue de Mouzaïa, Paris 19e Publié le 17/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Canal architecture ; Khephren (structure) ; Espace Temps … [...]

La maison dans un hangar : Réemploi d’une halle dans une ZAC, Chantepie Publié le 18/10/2021

Maîtres d'ouvrages : SCIMaîtres d'oeuvres : Haddock ArchitectureEntreprises… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
4401 02 03 04 05 06 07
4508 09 10 11 12 13 14
4615 16 17 18 19 20 21
4722 23 24 25 26 27 28
4829 30      

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…