Caserne - Logements à Mons - Matador

Architecte : Matador
Rédigé par les architectes
Publié le 25/09/2015

Ce projet présenté dans le cadre du grand prix d’architecture de Wallonie est le fruit d’un partenariat public/privé initié en 2006 par la ville de Mons lors d’un appel d’offre restreint. L’objectif du concours était d’accorder les droits d’acquisition du dernier terrain important disponible en centre ville historique au projet lauréat de la consultation plutôt que de les céder au plus offrant financièrement; la ville de Mons s’engageant alors à financer la réalisation des espaces publics. La valeur ajoutée qui inaugure et motive le projet est de toute évidence plutôt qualitative que lucrative.

Sur base d’un plan masse imposé, il s’agissait de concevoir un projet de logements (120 logements, quelques services et commerces, 150 places de parking et un jardin privé collectif) motivé précisément par l’absence de domesticité au cœur d’un quartier constitué exclusivement d’équipements publics imposants, un morceau de ville déserté les soirs et les weekends.

L’îlot concerné est le plus grand de l’intra-muros montois. Il est l’ultime occasion de contribuer aujourd’hui à la fabrication du palimpseste d’un centre ville historique. Il est constitué d’un ensemble d’édifices importants que sont le palais de justice, le ministère des finances, une tour médiévale réhabilitée en petite salle polyvalente et la caserne militaire dont le manège a été réaffecté en théâtre. Cet ensemble s’impose comme une collection d’objets juxtaposés mais pas tout à fait autonomes. Cette juxtaposition est tantôt indifférente, tantôt dialogique.

Dans le plan masse imposé, nous identifions trois valeurs essentielles à confirmer par le projet :

1 Former un îlot plus petit qui permet de gérer le voisinage du ministère des finances au nord en créant un vaste jardin collectif en son sein.

2 Confirmer le caractère traversant de l’îlot, la lecture de son épaisseur : elle permet de rendre l’îlot traversant pour les riverains du quartier nord-est en leur proposant une articulation inédite vers le centre ville historique.

3 Relever l’échelle d’un édifice très long et linéaire qui peut avoir la double force suivante: d’une part la possibilité de tenir ensemble les deux objets identifiés (une ligne, deux points), d’autre part la possibilité de mobiliser une échelle (le plus long bâtiment du site) capable de tenir la domesticité au cœur des grands équipements.


Afin que les valeurs identifiées produisent leur plein effet, nous amendons le master plan initial. Nous épurons pour lisser la grande longueur, nous plions pour dégager des vues, nous déformons pour coordonner les géométries et mettre ensemble les bâtiments du site.

Malgré ces opérations, le site reste encore confus et les espaces publics ambigus. Nous dérogeons alors au plan masse imposé en ajoutant un petit bâtiment, le bâtiment clef, la clef de la proposition, la clef de voûte de la nouvelle disposition urbaine qui suivra les mêmes règles géométriques énoncées précédemment, qui s’installera hors des limites du site du concours.

Que permet ce petit bâtiment?

1 Il forme un second îlot et clarifie de la sorte l’autre partie du site dans lequel s’installe un petit jardin collectif.

2  Il génère un vis à vis au bâtiment long et institue un voisinage domestique.

3 Il clarifie l’espace public en ménageant une double place inédite en forme de diabolo dont chacun des triangles met en valeur en son sein un des objets identifiés tout en les tenant ensemble par la linéarité du bâtiment long.


La matérialité de l’édifice s’inaugure dans la volonté d’assumer la collectivité pour fabriquer ensemble ce que chacun ne peut prétendre séparément, à savoir : d’une part constituer des espaces publics dessinés grâce à la collectivité, d’autre part solidariser l’ensemble des appartements pour solidifier l’échelle leur permettant de se tenir au milieu des institutions. Malgré l’uniformité apparente il y a là suffisamment de situations différentes pour proposer une diversité typologique souhaitable pour garantir la mixité du quartier. Nul besoin de gesticuler pour forcer la différence comme en atteste le grand nombre de typologies présentées. Chacun des appartements est un projet en soi qui s’assemble avec les autres. Pour aller droit au but, l’attention fut portée pour que chacun trouve des qualités singulières en phase avec sa situation urbaine et architecturale. Ainsi, à titre d’exemple, les appartements du rez-de-chaussée sont très hauts de plafond pendant que les penthouses profitent des paysages lointains, les appartements d’angles s’ouvrent dans de grandes diagonales pendant que les appartements mitoyens déploient de grandes loggias sur les places publiques, les petits appartements occupent des positions privilégiées, les terrasses sont toujours très généreuses, et ainsi de suite.


En articulant les multiples singularités domestiques à l’ambition collective du vivre ensemble, le projet contribue à l’épanouissement de l’architecture de la cité en l’enrichissant d’un nouvel espace public inédit pour les habitants du quartier, pour les citoyens montois et pour les usagers de toutes les institutions qui y sont fédérées.


Matador



Maîtres d'ouvrages : Himmos N.V. (privé)
Maîtres d'oeuvres : Matador 
Surface SHON :13.710 m²
Cout :17.965.000 euros / 20.137.120 euros
Date de livraison : Octobre 2014

Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : DELVAUX Maxime Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : DELVAUX Maxime Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : DELVAUX Maxime Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : DELVAUX Maxime Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : DELVAUX Maxime Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : VAN DE VELDE Tim Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : VAN DE VELDE Tim Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : VAN DE VELDE Tim Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : VAN DE VELDE Tim Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : VAN DE VELDE Tim Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : VAN DE VELDE Tim Plan masse RDC coté place du théâtre<br/> Crédit photo : DR  Étage coté place de la tour<br/> Crédit photo : DR  Étage coté place du théâtre<br/> Crédit photo : DR  Étage coté place du théâtre<br/> Crédit photo : DR  Coupe<br/> Crédit photo : DR  Coupe<br/> Crédit photo : DR  Caserne - Logements en centre ville historique à Mons<br/> Crédit photo : DR

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Centre culturel Clément David, Roquevaire (13) Publié le 05/07/2023

Maîtres d'ouvrages : Commune de RoquevaireMaîtres d'oeuvres : Huitetdemi (mandataires… [...]

Parcours couvert du forum antique de Bavay (59) Publié le 28/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Département du NordMaîtres d'œuvres : Explorations ArchitectureEn… [...]

CO’Met - Arena, centre de congrès et parc des expositions Publié le 06/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Orléans MétropoleMaîtres d'oeuvres : Ferrier Marchetti StudioEntr… [...]

Extension et rénovation partielle d'une maison familiale à Mantes-la-Jolie Publié le 16/12/2022

Maîtres d'ouvrages : privéeMaîtres d'oeuvres : Bérénice Curt Architecture, co-traitants : … [...]

Le Majestic - Scène de Montereau Publié le 23/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Montereau-Fault-YonneMaîtres d'oeuvres : Atelier Novembre … [...]

CasArts - Grand Théâtre de Casablanca Publié le 23/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Casablanca Aménagement S.A. / Egis Bâtiments InternationalMaîtres d'oeuvres… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…