Transformations silencieuses : vers plus de commun et de diversité

Rédigé par NICOLAS BISENSANG, JULIA TOURNAIRE, BENJAMIN AUBRY, ERWAN BONDUELLE
Publié le 25/08/2020

Dossier réalisé par NICOLAS BISENSANG, JULIA TOURNAIRE, BENJAMIN AUBRY, ERWAN BONDUELLE
Dossier publié dans le d'A n°283

Les territoires pavillonnaires n’ont jusqu’à présent qu’une très faible valeur patrimoniale. Construits la plupart du temps sans urbanistes ni architectes, ils ne sont ni un lieu que l’on visite ni un terrain que l’on cherche à protéger. Pourtant, lorsque l’on arpente ces territoires, et surtout ceux composés de « maisons-projet » ou lots libres, c’est tout un pan de l’histoire française qui se donne à voir dans l’épaisseur des multiples couches de récits individuels et collectifs qui les composent, et dans le détail des modifications apportées aux maisons d’origine.

Après avoir installé une véranda en extension du salon, Monsieur G. s’est construit son propre atelier de menuiserie et de microbrasserie au fond du jardin. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
17     01 02
1803 04 05 06 07 08 09
1910 11 12 13 14 15 16
2017 18 19 20 21 22 23
2124 25 26 27 28 29 30
2231       

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…