Comment continuer à construire en béton ? Entretien avec l’ingénieur Florent Dubois (5/7)

Rédigé par Karine DANA
Publié le 30/04/2022

Reconstitution de la grotte Chauvet, Fabre/Speller-Albert Ollier Architectes, 2015

Dossier réalisé par Karine DANA
Dossier publié dans le d'A n°298

Auteur de l’ouvrage Béton écologique et construction durable (Eyrolles, 2022), Florent Dubois – ingénieur Arts et Métiers ParisTech – revient sur la toute récente réglementation environnementale 2020 touchant directement la filière construction, et nous explique les enjeux de la décarbonation du béton.

D’a : Votre ouvrage portant sur la transition « écologique » du béton permet de prendre du recul vis-à-vis des postures actuelles très clivantes qui mettent en concurrence les matériaux entre eux. Quel a été votre objectif avec ce livre ? 

J’ai voulu l’écrire en écho à l’appel à agir face à la crise climatique. L’urgence de cette situation conduit en effet à une radicalisation des positions. Or, je ne pouvais me contenter de certains slogans revendiquant que le béton écologique est celui que l’on ne coule pas. S’en passer nous priverait au contraire d’une solution qui pourrait suivre l’évolution des territoires en transformation, à condition bien sûr que ce matériau poursuive sa mutation écologique, qu’il faut accélérer et massifier. J’ai aussi voulu montrer le continuum entre les matériaux minéraux afin de replacer le béton moderne au sein de ces familles. En ce sens, il est intéressant de rapprocher le béton de la pierre, car il sera compact, plus on augmentera sa part de matière minérale non transformée, comme les granulats et les fillers calcaires, plus on baissera son empreinte carbone et plus on améliorera sa durabilité. Donc, finalement, cette notion de béton comme pierre artificielle, abandonnée au profit d’une vision plus architectonique, est aujourd’hui un peu revisitée. 

Quelles que soient les époques, le béton a toujours été remis en question. Il s’agit d’un matériau qui a évolué au gré des attentes sociétales, des modes de vie, des techniques de mises en œuvre et des formulations chimiques. Les bétons d’aujourd’hui n’ont d’ailleurs plus grand-chose à voir avec ceux produits il y a trente ans. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
17      01
1802 03 04 05 06 07 08
1909 10 11 12 13 14 15
2016 17 18 19 20 21 22
2123 24 25 26 27 28 29
2230 31      

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …