N° 298 - Mai 2022

Il n’y a pas de mauvais matériau

Il est suffisamment difficile d’intéresser les Français à l’architecture pour espérer leur faire prendre conscience qu’elle devrait aussi constituer un élément déterminant des politiques environnementales. Les moins de 5 % de voix obtenues aux élections présidentielles par les écologistes ne présagent pas d’un changement de mentalité. Il faut dire que l’architecture se réduit souvent pour ces derniers à l’expression « passoire thermique », un concept flou qui permet surtout d’éluder les questions architecturales.
Mais les débats au sein du monde de la construction ne sont souvent pas moins caricaturaux que ceux de la scène politique. Lorsque, par exemple, on diabolise le béton et on sanctifie le bois. Car en abordant les questions par les matériaux, on évacue ce qui est de l’ordre des processus de conception architecturale qui, eux seuls, dans leur capacité à gérer la complexité, peuvent faire évoluer la construc- tion vers davantage de vertu environnementale.
L’échec annoncé de la construction en masse de grands immeubles de logements en bois ne frei- nera pas, hélas, la délétère surconsommation de béton dans ces mêmes types de programmes. Faut-il rappeler cette évidence que c’est moins le matériau qui est nocif que la manière de l’employer dans l’élaboration du projet ? Est-il plus vertueux d’utiliser du bois issu de mono sylviculture, assemblé par colles et recouvert de plaques de plâtre que de couler du béton sans nécessité structurelle parce que l’optimisation des processus industriels en a fait la solution la plus économique sur le marché ?
Pour échapper à ces débats stériles, nous avons interrogé Marc Barani, 51N4E, Youssef Tohme, Colin Reynier et Léonard Lassagne de DATA, Philippe Block de l’ETH de Zurich ou encore l’ingénieur Florent Dubois. Chacun à leur manière, ils ont su par le passé magnifier le béton, mais ils déplorent aujourd’hui la gabegie qui l’entoure, dénonçant les méfaits d’une industrialisation préférant la perfor- mance budgétaire à court terme à l’efficacité structurelle et environnementale. Alors ils remettent en cause les logiques constructives du béton, expérimentent des solutions alternatives, prônent l’hybrida- tion avec le bois, le métal, la terre ou les matières recyclées dans l’espoir de rendre au débat son inhé- rente complexité et de replacer l’architecture au centre des réflexions.
Emmanuel Caille

Abonnez-vous à D'architectures

Sommaire 

Magazine

Parcours

» h2o Architectes : Création et patrimoine

Photographes

» Carleton Watkins : Le regard du mammouth

Points de vue / Expos

» L'architecture ou l'art de transformer le réel. (6/9) Tabula rasa versus transformation

Concours

» Une Villa Médicis à Montfermeil ? Concours pour le bâtiment principal des Ateliers Médicis, Clichy-sous-Bois, Montfermeil

Le dossier du mois

» BOIS OU BÉTON ? UN PROCÈS CONTRE L’ARCHITECTURE
» (1/7) Béton bas carbone : Manifeste pour une fragilité heureuse
» (2/7) Contre la surconsommation de béton, la structure comme performance. Entretien avec Colin Reynier et Léonard Lassagne
» (3/7) Les grandes leçons de la compression. Entretien avec Philippe Block
» (4/7) Inventer de nouveaux cadres de projets pour construire autrement. Entretien avec Freek Persyn, Olivier Cavens et Benoit Lanon de l’agence 51N4E
» (5/7) Comment continuer à construire en béton ? Entretien avec l’ingénieur Florent Dubois
» (6/7) Innover d’urgence. Entretien avec Marc Barani
» (7/7) L’hybridation doit aussi se faire à l’échelle du territoire. Entretien avec Youssef Tohme

Innovations

» Faut-il bannir le béton ?

Les produits de la rédaction

» D'A LAB : Made in Japan
» TECHNIQUES : Serres horticoles & fermes urbaines
» PRODUITS UTILES : Menuiseries et transparences

Le Grand Entretien

» Entretien avec André Kempe (atelier Kempe Thill) : Vous avez dit classique ?

Réalisations

Publiés par d'a

» Soixante ans, toujours moderne. Renaissance de deux tours sexagénaires, Rennes
» Une bastide grise pour la Bastide Rouge. Campus Georges-Méliès, Cannes
» Un langage, deux figures. Centre de loisirs La Prairie, Choisy-le-Roi

> L'Agenda

Décembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
48   01 02 03 04
4905 06 07 08 09 10 11
5012 13 14 15 16 17 18
5119 20 21 22 23 24 25
5226 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…