Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là

Rédigé par Emmanuel CAILLE
Publié le 14/12/2023

Article paru dans d'A n°313

Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là

21 x 15 cm, 272 p., 25 euros

Après Ville nouvelle et Soleil mécanique, l’architecte polonais Lukasz Wojciechowski publie sa troisième bande dessinée chez le même éditeur, çà & là, et – ce n’est pas un hasard – que le livre de Martin Panchaud (lire ci-dessus/dessous). Rappelons l’originalité de cet auteur : toutes les planches sont dessinées sur AutoCAD. Un peu comme les musiciens de Kraftwerk qui, avec une écriture épurée et des sons générés numériquement, produisaient des chansons incroyablement poétiques, les dessins de Wojciechowski parviennent à une expressivité et une poésie avec un minimum de traits, tirant même de cette épure la force de son art. On le sent plus libre dans ce troisième ouvrage, s’affranchissant des codes du genre censés retenir l’attention du lecteur, les 262 pages du récit l’autorisant à jouer de pages quasiment blanches pour mieux rythmer le fil de l’histoire. Certaines pages, uniquement constituées d’une ligne horizontale, comme le poids d’un silence surgissant du récit, sont parmi les plus émouvantes, rarement un simple trait droit aura été si éloquent. Mais toutes les planches ne sont pas si dépouillées et l’auteur parvient à rendre ses personnages, et même des foules, très expressifs. L’histoire, inspirée de deux photographies de famille, est celle de Stan, un rescapé de la Grande Guerre traumatisé par la violence des combats et de l’occupation prussienne de la Pologne. Accueilli à Berlin par un cousin qui lui obtient un poste de dessinateur dans l’agence qui conçoit le nouveau tramway, Stan est hanté par le bruit des balles (« dum dumd »). La ville moderne qui se construit avec ses bruits, sa frénésie, le spectre du nazisme qui s’impose sournoisement, fait resurgir en lui les délires post-traumatiques et les drames de l’enfance. On y croise le chat Rokita, Anne une étudiante en psychologie, les films expressionnistes de Robert Wiene ou Fritz Lang et les architectures de Behrens, Poelzig, Mies van der Rohe ou Mendelsohn et bien d’autres, que la guerre suivante a détruit.

Les articles récents dans Livres

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là Publié le 14/12/2023

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là, 17 x 23 cm, 236 p., 24 euros [...]

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila Publié le 14/12/2023

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila20 x 14 cm, 368 p., 19,50 euros. [...]

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’Ormesson Publié le 14/12/2023

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’… [...]

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B42 Publié le 14/12/2023

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B4214 x 22 cm, 376 p., 29 euros. [...]

Que font les architectes à la télévision ? Sophie Suma, Éditions deux-cent-cinq Publié le 14/12/2023

Que font les architectes à la télévision ? Sophie Suma, Éditions deux-cent-cinq16 x 10 cm, 69 … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…