Entretien avec Christophe Thevenot : "Une approche trop académique de la part de l’administration"

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 03/05/2018

Dossier réalisé par Cyrille VÉRAN
Dossier publié dans le d'A n°262

Sur les 300 cabinets de conseils spécialisés dans le financement de l’innovation, les consultants qui accompagnent les agences d’architecture dans le montage des dossiers éligibles au crédit d’impôt recherche se comptent sur les doigts de la main, et encore, cette discipline se place à la marge de leurs activités. Spécialisé dans la fiscalité foncière depuis soixante ans, et référencé auprès de l’administration fiscale (tous ne les sont pas), le groupe EIF fait valoir pour sa part un portefeuille de 80 agences à travers sa filiale EIF innovation. Christophe Thevenot, directeur associé du groupe EIF, décrit le fonctionnement du CIR, dispositif qui verse chaque année 5 à 6 milliards d’euros aux entreprises pour couvrir leurs dépenses de R&D. Sur cette somme, 600 millions d’euros sont consacrés au secteur du BTP, qui se place au quatrième rang derrière les produits manufacturés (automobile, aviation), l’industrie pharmaceutique et l’informatique-électronique.

D’a : Le CIR consacre chaque année entre 5 et 6 milliards d’euros aux dépenses de R&D engagées par les entreprises. Son opacité, comme la fraude fiscale dont il est régulièrement accusé, peuvent-ils menacer ce mode de financement ?

Non, à chaque gouvernement, comme celui de la nouvelle mandature, le CIR est sanctuarisé. Cette aide fiscale est un outil performant pour renforcer la compétitivité des entreprises et les encourager à poser un cadre méthodologique. Il pourrait cependant évoluer dans ses modalités, mais ce n’est pas à l’ordre du jour. (...)

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
40 01 02 03 04 05 06
4107 08 09 10 11 12 13
4214 15 16 17 18 19 20
4321 22 23 24 25 26 27
4428 29 30 31    

> Questions pro

Assistance à maîtrise d’ouvrage : l’hypertrophie des équipes est-elle nécessaire ?

Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), maître d’ouvrage délégué (MOD), bataillon de conseillers…, la maîtrise d’ouvrage s’évertue …

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…