Le choix de la librairie Le Genre urbain

Rédigé par Librairie LE GENRE URBAIN
Publié le 14/12/2023

Les Halles-Beaubourg, 1970-1971, Urbanisation provisoire d’un quartier en suspens, Jean-Joseph Zetlaoui, Éditions de la Villette

Article paru dans d'A n°313

Librairie Le genre urbain
6, rue de Belleville, 75020 Paris
01 44 62 27 49
www.legenreurbain.com

Créé en 2002, Le Genre urbain répond à une double vocation : être une librairie de quartier et proposer un fonds spécialisé sur les questions urbaines. Situé à Belleville, au centre d’un quartier populaire et cosmopolite, Le Genre urbain est un lieu vivant et généraliste, proposant une sélection d’ouvrages en littérature française, étrangère et policière, en bandes dessinées, en jeunesse, en actualité et sciences humaines, et même en photographie et en cuisine. Sa particularité est d’avoir en plus un fonds urbain regroupant urbanisme, architecture et les sciences humaines et sociales, le tout soutenu par une politique de rencontres et de débats très active. Le Genre urbain souhaite donner à penser la ville pour mieux la vivre ainsi que proposer un lieu d’échange et de connaissance pour toutes et tous.

Le meilleur argument du livre Les Halles-Beaubourg, c’est de le feuilleter. Comme nombre de lectrices et de lecteurs, j’en suis sûr, vous serez happés par ces photos, rajoutant une couche (une de plus) sur la sidération d’avoir détruit un patrimoine si exceptionnel. Mais surtout, c’est le regard d’une finesse et d’une acuité remarquable de notre auteur, qui rend compte, avec précision et émotion, de toute l’urbanité qui composait ce quartier, tant dans son passé que lors de cette « transition urbaine ».
Tentatives périlleuses, treize tragédies architecturales est un livre aussi formidable qu’envoûtant. Partant d’un fait tragique réel, le suicide de l’architecte de la piscine de sa ville – Turnhout en Belgique –, piscine qui a accumulé les déboires suscitant le courroux des usagers et des élus, notre auteure, à travers un récit personnel, va nous proposer une enquête des plus originales, retrouver des édifices (il y en a treize) qui ont fait basculer leurs créateurs dans un tourbillon des plus dramatiques. À lire sans aucune hésitation !
Maurice Calka, le sculpteur du design est une superbe monographie consacrée à ce sculpteur qui avait pour ambition d’embellir nos villes. Maurice Calka, une sorte d’inventeur d’un art pour tous, qui dans la France des années 1950 à 1990 a su magnifier autant les intérieurs que les places publiques. Un livre tout simplement MA-GNI-FIQUE !
Dans Que notre joie demeure, Céline Wachowski est une « starchitecte ». Brillante, artiste, ouverte sur le monde (elle a sa propre série sur Netflix) et bien entendu écolo. Et c’est dans sa ville, Montréal, telle une consécration, qu’elle va bâtir le siège social de Webuy (leader incontesté du commerce en ligne) au sein d’un quartier populaire à « redynamiser » et qui fera la fierté des élus locaux. Mais cette machine merveilleusement huilée va se gripper… LE roman sur la ville et l’architecture du XXIe siècle.
L’empire urbain de la finance est une formidable enquête sur la pénétration puissante des acteurs de la finance, sur l’aménagement de nos villes et sur les conséquences délétères sur les inégalités sociales et la transition écologique. Un livre important sur un sujet majeur trop peu analysé pour comprendre où vont les métropoles.
 
Les Halles-Beaubourg, 1970-1971, Urbanisation provisoire d’un quartier en suspens, Jean-Joseph Zetlaoui, Éditions de la Villette, 17 x 22 cm, 280 p., 25 euros.
Tentatives périlleuses, treize tragédies architecturales, Charlotte Van den Broeck, Éditions Héloïse d’Ormesson, 14 x 21 cm, 301 p., 21 euros.
Maurice Calka, le sculpteur du design, Xavier de Jarcy, Albin Michel, 26 x 28 cm, 368 p., 59 euros.
Que notre joie demeure, Kevin Lambert, Le Nouvel Attila, 14 x 20 cm, 258 p., 19,50 euros.
L’empire urbain de la finance. Pouvoirs et inégalités dans le capitalisme de gestion d’actifs, Antoine Guironnet, Ludovic Halbert, Éditions Amsterdam, 14 x 20 cm, 320 p., 22 euros.

Les articles récents dans Livres

Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là Publié le 14/12/2023

Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là21 x 15 cm, 272 p., 25 euros [...]

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là Publié le 14/12/2023

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là, 17 x 23 cm, 236 p., 24 euros [...]

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila Publié le 14/12/2023

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila20 x 14 cm, 368 p., 19,50 euros. [...]

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’Ormesson Publié le 14/12/2023

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’… [...]

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B42 Publié le 14/12/2023

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B4214 x 22 cm, 376 p., 29 euros. [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…