Le double enseignement de TERRAFIBRA

Rédigé par Amélie POIREL
Publié le 02/12/2021

TerraFibra

L’exposition TerraFibra architectures se tient au pavillon de l’Arsenal jusqu’au 27 février 2022. Elle présente les 40 projets finalistes parmi plus de 300 candidatures du « Terra Fibra Award », prix lancé par Dominique Gauzin-Müller et Anne Lambert (amàco). En 2016, l’Arsenal collaborait déjà avec amàco pour l’exposition Terres de Paris. Elle démontrait qu’il était possible d’utiliser les terres excavées du Grand Paris Express comme matériau de construction (environ 15M de tonnes par an).

L’exposition ne se limite pas à célébrer les lauréats mais cherche davantage à montrer les riches potentialités de la construction en terre et fibre. Les édifices sont classés selon les techniques employées (pisé, terre coulée, bauge, adobe, BTC, torchis et enduit) et en fonction des matériaux utilisés (terre, chanvre, paille, roseau, bambou). En complément, les prototypes exposés rendent compte des méthodes de construction anciennes comme innovantes. L’évolution de ces méthodes permet leur usage tant au sein de nouvelles constructions : habitat, école, théâtre, portique, ferme urbaine… que de rénovations thermiques. La sélection de projets, parfois construits en alliant terre et fibres, valorise la mixité d’usage des matériaux et leur juste emploi et quantité au bon endroit. Elle souligne le bien-fondé de l’application de ces techniques à de futurs projets, y compris à Paris. L’intérêt se porte notamment sur la terre coulée, au processus de fabrication proche de celui du béton banché, plus facile à mettre en place avec les constructeurs. Construites ces dix dernières années, les réalisations témoignent d’un optimisme certain, notamment grâce à l’évolution normative et à la multiplication des formations dans le domaine de la construction en terre. L’équipe « Cycle Terre », dont font notamment partie les architectes Paul-Emmanuel Loiret et Serge Joly en charge de l’exposition Terres de Paris en 2016, ouvrait d’ailleurs ce lundi à Sevran une usine de terre crue pour la construction.

 

L’exposition se conclue par une cartographie des différents acteurs de ces filières en Île-de-France. Elle ouvre de nouvelles perspectives sur la construction de projets en terre et en fibres au sein de territoires ruraux comme urbanisés.

 

Exposition TerraFibra architectures

Jusqu’au 27 février 2022

Pavillon de l’Arsenal, Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h

Entrée libre

Les articles récents dans Actus brèves

Constructions légères, enjeux pesants Publié le 16/12/2021

Au Pavillon de l’Arsenal, l’exposition « Construire léger et décarboné » met à… [...]

Lesley Lokko, curatrice de la 18e Biennale d’Architecture de Venise Publié le 15/12/2021

La curatrice de la Biennale d’Architecture de Venise 2023 sera… [...]

Aurelio Galfetti (1936-2021) Publié le 14/12/2021

L’architecte tessinois Aurélio Galfetti, né à Lugano en 1936 s’est éteint le 5 décembre… [...]

Les résultats EUROPAN 16 dévoilés ! Publié le 13/12/2021

Les lauréats du concours d’idées Europan viennent d’être dévoilés.… [...]

Forme vivante : l’architecture japonaise contemporaine en 64 projets Publié le 09/12/2021

« Quand la forme parle », l’exposition en cours à la Maison de la culture du Japon à… [...]

La sélection livres de Noël Publié le 08/12/2021

Comme chaque année à l'approche des fêtes, la rédaction de d'architectures vous présente sa… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
52     01 02
0103 04 05 06 07 08 09
0210 11 12 13 14 15 16
0317 18 19 20 21 22 23
0424 25 26 27 28 29 30
0531       

> Questions pro

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…