Le double enseignement de TERRAFIBRA

Rédigé par Amélie POIREL
Publié le 02/12/2021

TerraFibra

L’exposition TerraFibra architectures se tient au pavillon de l’Arsenal jusqu’au 27 février 2022. Elle présente les 40 projets finalistes parmi plus de 300 candidatures du « Terra Fibra Award », prix lancé par Dominique Gauzin-Müller et Anne Lambert (amàco). En 2016, l’Arsenal collaborait déjà avec amàco pour l’exposition Terres de Paris. Elle démontrait qu’il était possible d’utiliser les terres excavées du Grand Paris Express comme matériau de construction (environ 15M de tonnes par an).

L’exposition ne se limite pas à célébrer les lauréats mais cherche davantage à montrer les riches potentialités de la construction en terre et fibre. Les édifices sont classés selon les techniques employées (pisé, terre coulée, bauge, adobe, BTC, torchis et enduit) et en fonction des matériaux utilisés (terre, chanvre, paille, roseau, bambou). En complément, les prototypes exposés rendent compte des méthodes de construction anciennes comme innovantes. L’évolution de ces méthodes permet leur usage tant au sein de nouvelles constructions : habitat, école, théâtre, portique, ferme urbaine… que de rénovations thermiques. La sélection de projets, parfois construits en alliant terre et fibres, valorise la mixité d’usage des matériaux et leur juste emploi et quantité au bon endroit. Elle souligne le bien-fondé de l’application de ces techniques à de futurs projets, y compris à Paris. L’intérêt se porte notamment sur la terre coulée, au processus de fabrication proche de celui du béton banché, plus facile à mettre en place avec les constructeurs. Construites ces dix dernières années, les réalisations témoignent d’un optimisme certain, notamment grâce à l’évolution normative et à la multiplication des formations dans le domaine de la construction en terre. L’équipe « Cycle Terre », dont font notamment partie les architectes Paul-Emmanuel Loiret et Serge Joly en charge de l’exposition Terres de Paris en 2016, ouvrait d’ailleurs ce lundi à Sevran une usine de terre crue pour la construction.

 

L’exposition se conclue par une cartographie des différents acteurs de ces filières en Île-de-France. Elle ouvre de nouvelles perspectives sur la construction de projets en terre et en fibres au sein de territoires ruraux comme urbanisés.

 

Exposition TerraFibra architectures

Jusqu’au 27 février 2022

Pavillon de l’Arsenal, Paris

Ouvert du mardi au dimanche de 11h à 19h

Entrée libre

Les articles récents dans Actus brèves

Paul Chemetov, 1928-2024 Publié le 17/06/2024

Paul Chemetov s’est retiré aujourd’hui. Architecte de tous les débats, il laisse une scène f… [...]

Séminaire de Pesmes - derniers jours des inscriptions Publié le 12/06/2024

L’association Avenir Radieux présente la neuvième édition de son séminaire annuel dans le vil… [...]

Les lauréats de la première édition du European Collective Housing Award révélés Publié le 06/06/2024

Début juin, le jury présidé par l’architecte Lauréate du Pritzker Prize 2021 Anne Lacaton a a… [...]

[EXPO] L’architecture olympique japonaise à l’honneur à Paris Publié le 03/06/2024

Alors que, sur l’autre rive de la Seine, la Cité de l’architecture et du patrimoine présente … [...]

[EXPO] Design & sport : une synergie signée Konstantin Grcic Publié le 03/06/2024

À l’approche des Jeux olympiques de Paris 2024, les expositions consacrées au sport sont nombre… [...]

[EXPO] Le design over the rainbow Publié le 03/06/2024

Le FRENCH DESIGN by VIA dévoile une collection d’assises exprimant les rôles de la couleur dans … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
22     01 02
2303 04 05 06 07 08 09
2410 11 12 13 14 15 16
2517 18 19 20 21 22 23
2624 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…