STUN Camp, les militants du temporaire

Rédigé par Coralie DELHORME
Publié le 04/10/2019

Le collectif d’occupation temporaire Bruxellois, Communa, organise du 10 au 20 octobre à Nanterre la première édition du STUN Camp (STUN pour “Social Temporary Urbanism Network” soit Réseau de l’Urbanisme Transitoire à vocation Sociale).

Les belges s’associent à cette occasion, avec leurs confrères français de Yes We Camp. Ils souhaitent promouvoir l’occupation temporaire en montrant les possibilités d’habiter autrement. L’aventure prendra place sur les 9000m² d’une ancienne friche industrielle —Vive les Groues—transformée en parc urbain fertile et créatif pour les huit prochaines années.

Communa est une association sans but lucratif qui œuvre depuis 2013 dans la capitale belge. Elle se définit comme une « émancipatrice citoyenne » qui cherche à rendre possible la réappropriation des espaces vacants qui sont une matière première disponibles dans toutes nos villes.

Une détermination qu’elle met depuis en pratique. L’une de leur première occupation, celle d’un manoir situé au cœur de la commune d’Uccle a connu un franc succès. Durant deux ans le collectif a fait de ce lieu en transition un espace de vie pour les habitants du quartier. Une occupation qui lui a permis dans impulser bien d’autres, jusqu’à en arriver à imaginer le STUN Camp. Et quel lieu plus propice que l’immense friche industrielle Nanterroise pour partager et mettre en pratique leurs savoirs !

 

« Pendant le camp, nous accompagnerons la métamorphose en cours du site en imaginant de nouveaux espaces utiles à la communauté de Vive les Groues. Le programme, à haute valeur participative et destiné à favoriser les échanges et la réflexion collective, inclut chantiers collectifs, ateliers de travail, conférences et performances créatives. » 

 

Pendant ces dix jours les plateformes d’occupation temporaire seront réunies afin de renforcer leur réseau. Mais le STUN Camp c’est aussi la possibilité pour tous ceux qui —friands d’expérience participative— souhaitent avoir accès à un véritable laboratoire expérimental. Un mélange des différents acteurs qui devrait permettre aux plateformes d’atteindre une plus grande audience et d’accroitre ainsi la circulation des bonnes pratiques en occupation temporaire.

L’événement se partage en deux temps de cinq jours. Plusieurs tarifications sont proposées, laissant à la charge du volontaire l’évaluation de sa capacité de participation financière. Un système bien connu du collectif car également mis en place avec les habitants des espaces vacants qu’il occupe. Par la question du prix libre Communa cherche à repenser les échanges économiques entre les gens.

Une contribution libre qui veut transformer le consommateur en acteur.

 

Pour plus d’informations sur l’évènement : https://www.facebook.com/events/731531527305407/

Les articles récents dans Actus brèves

Chercher la femme ? (2) Publié le 16/01/2020

L’Académie des Beaux-Arts vient d’annoncer l’élection d’Alain-Charles Perrot, membre de… [...]

Le Musée d’Histoire de Lyon se dynamise Publié le 15/01/2020

C’est dans l’hôtel de Gadagne – une bâtisse inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité… [...]

Exposition : « Sacrée Architecture ! » au musée de Flandre Publié le 09/01/2020

Le 15 février prochain, le musée de Flandre inaugurera l’exposition Sacrée Architecture !.… [...]

Dernière ligne droite pour les LafargeHolcim Awards Publié le 08/01/2020

Comme nous vous l’annoncions dans notre numéro de cet été, les Lafarge Holcim Awards ont … [...]

La sélection de noël Publié le 18/12/2019

Comme chaque année, la rédaction vous présente ses coups de cœur éditoriaux dans le numéro… [...]

L'agence Moreau Kusunoki lauréate du musée de Sydney Publié le 17/12/2019

Après avoir remporté en 2015 le concours pour le Guggenheim à Helsinki (projet finalement… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
01  01 02 03 04 05
0206 07 08 09 10 11 12
0313 14 15 16 17 18 19
0420 21 22 23 24 25 26
0527 28 29 30 31   

> Questions pro

Assistance à maîtrise d’ouvrage : l’hypertrophie des équipes est-elle nécessaire ?

Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), maître d’ouvrage délégué (MOD), bataillon de conseillers…, la maîtrise d’ouvrage s’évertue …

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…