Vie et forme, Richard Neutra, Éditions Hermann

Rédigé par Guillemette MOREL-JOURNEL
Publié le 14/12/2023

Article paru dans d'A n°313

Vie et forme, Richard Neutra, Éditions Hermann

17 x 24 cm, 300 p., 29 euros.

Il ne faut pas chercher d’ordre à cet imposant volume de 300 pages, parsemées de croquis de voyage pris sur le vif. Il s’agit plutôt de réflexions sur la biologie, la nature de l’architecture et des villes, l’organisation de la domesticité ; de réflexions sur la vie, le monde, la Terre, la nature et la culture ; et, comme l’indique modestement le titre, la vie et la forme. Il s’ouvre sur l’histoire d’Œdipe et se termine sur le défi que représente (nous sommes en 1962 !) la croissance démographique. Dans ce foisonnement thématique et idéologique, une constante originale revient : celle de la sensibilité des individus aux éléments, qu’ils soient naturels ou construits. Le texte s’ouvre ainsi sur un propos déroutant pour un livre d’architecte : « Où un enfant pouvait-il apprendre à aimer un monde différent, dans quel type de lieu possédant des sols chauds, sans joints, résistants, pas trop durs pour qu’un bébé légèrement vêtu puisse s’y asseoir ; disposant d’une baie transparente, lumineuse et large permettant de voir de beaux paysages, de l’eau, des arbres, un univers (…) » (p. 31) Cette ouverture est d’autant plus étonnante qu’elle reprend celle d’un livre antérieur au titre encore plus dramatique, Construire pour survivre (1954, traduction française 1971) : le narrateur y revient sur un souvenir d’enfance durant lequel, tout jeune enfant, il appréciait le sol de la maison familiale d’une manière très concrète, en le léchant.
L’architecte californien d’origine allemande Richard Neutra fut proche d’Adolf Loos, de Frank Lloyd Wright et de Rudolf Schindler. Auteur de plusieurs maisons devenues iconiques, dont la Lovell Health House, il participa aux Case Study Houses de John Entenza. Il fut aussi un écrivain prolixe (une douzaine de titres), aux interrogations d’une modernité étonnante pour son temps, et annonça celles qui nous préoccupent aujourd’hui. C’est pourquoi nous attendons avec impatience la traduction de ses autres ouvrages.

Les articles récents dans Livres

Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là Publié le 14/12/2023

Dum Dum, Lukasz Wojciechowski, éditions çà & là21 x 15 cm, 272 p., 25 euros [...]

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là Publié le 14/12/2023

La couleur des choses, Martin Panchaud, Éditions çà et là, 17 x 23 cm, 236 p., 24 euros [...]

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila Publié le 14/12/2023

Que notre joie demeure, Kevin Lambert, éditions Le Nouvel Attila20 x 14 cm, 368 p., 19,50 euros. [...]

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’Ormesson Publié le 14/12/2023

Tentatives périlleuses, Treize tragédies architecturales, Charlotte van den Broeck, Héloïse d’… [...]

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B42 Publié le 14/12/2023

La Grande révolution domestique, Dolores Hayden, Éditions B4214 x 22 cm, 376 p., 29 euros. [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…