Approbation du projet « Faciliter la mise en circulation des éléments de construction de réemploi »

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 10/12/2018

Carrelages en céramique de réemploi

Approuvé depuis novembre 2018, le projet « Facilitating the Circulation of Reclaimed Building Elements » œuvrera pour le développement du réemploi de matériaux de construction en Europe. Chaperonnés par le collectif Rotor, pas moins de 25 partenaires participeront à cet ambitieux projet. Grâce au dispositif Interreg Europe du Nord-Ouest, l’industrie de la récupération sera mise en avant pour soutenir la transition énergétique.

Promoteur pour la coopération entre les régions européennes, Interreg Europe du Nord-Ouest met en avant l’échange de compétences tout en aidant au financement de projets innovants. Parmi eux, celui du collectif Rotor a été approuvé.


Fondé en 2005, Rotor sort du cadre conventionnel de la construction : il pratique une architecture transversale grâce à une équipe composée d’architectes mais aussi d’ingénieurs, de chercheurs, de journalistes… Son intérêt pour la déconstruction et le réemploi des matériaux l’a amené à travailler sur plusieurs projets comme sa plateforme en ligne Opalis qui identifie les matériaux de construction de seconde main.


Pour mener le projet « Facilitating the Circulation of Reclaimed Building Elements », le collectif belge s’est largement entouré. Comme 7 autres partenaires principaux, le collectif français Bellastock est lui aussi de la partie. Dix-sept collaborateurs se sont également réunis autour de cette nouvelle ambition. Le but est clair : l’industrie de la récupération en France, Belgique et au Royaume-Unis doit réussir à réemployer dans une dizaine d’années 2 millions de tonnes de matériaux, soit 700 000 tonnes de plus qu’aujourd’hui. Générateur d’emplois, cette nouvelle approche circulaire du secteur de la construction participera, à son échelle, à la transition écologique.


Autres partenaires principaux : Salvo Ltd (UK), Bruxelles-Environnement (Bel), le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) (Fr), le Belgian Building Research Institute (BBRI) (Bel), la Confédération de la Construction (Bel) et la School of Architecture and Design de l'Université de Brighton (UK).


Interreg Europe du Nord-Ouest

Collectif Rotor

Collectif Bellastock


Les articles récents dans Actus brèves

Appel à projets : Grand prix Architendance Publié le 18/05/2022

Les inscriptions au 6ème Grand prix la Tuile Terre Cuite Architendance sont ouvertesLa… [...]

BAP ! 2022 : 6 débats ce week-end ! Publié le 13/05/2022

Ce weekend à Versailles, c’est grand retour de la biennale d’Architecture et de Paysage !… [...]

Paris : 90 concours lancés ! Publié le 10/05/2022

« Paris s’équipe » est la présentation du programme municipal sur les enjeux… [...]

L'Académie d'Architecture renoue avec ses prises de positions publiques Publié le 28/04/2022

Le 8 mars dernier, l’Académie d’Architecture a rendu un rapport sur le Logement. Fruit du… [...]

Grafton Architects, lauréates du prix Mies 2022 Publié le 26/04/2022

L’agence allemande cofondée en 1978 par les Irlandaises Yvonne Farrell et Shelley McNamara a… [...]

Quartier Bercy-Charenton : la Mairie revoit ses ambitions Publié le 25/04/2022

Le 12e arrondissement de Paris a finalement abandonné ses tours de béton. Les 6 orientations… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
17      01
1802 03 04 05 06 07 08
1909 10 11 12 13 14 15
2016 17 18 19 20 21 22
2123 24 25 26 27 28 29
2230 31      

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …