Approbation du projet « Faciliter la mise en circulation des éléments de construction de réemploi »

Rédigé par Agathe VIGUIER
Publié le 10/12/2018

Approuvé depuis novembre 2018, le projet « Facilitating the Circulation of Reclaimed Building Elements » œuvrera pour le développement du réemploi de matériaux de construction en Europe. Chaperonnés par le collectif Rotor, pas moins de 25 partenaires participeront à cet ambitieux projet. Grâce au dispositif Interreg Europe du Nord-Ouest, l’industrie de la récupération sera mise en avant pour soutenir la transition énergétique.

Promoteur pour la coopération entre les régions européennes, Interreg Europe du Nord-Ouest met en avant l’échange de compétences tout en aidant au financement de projets innovants. Parmi eux, celui du collectif Rotor a été approuvé.


Fondé en 2005, Rotor sort du cadre conventionnel de la construction : il pratique une architecture transversale grâce à une équipe composée d’architectes mais aussi d’ingénieurs, de chercheurs, de journalistes… Son intérêt pour la déconstruction et le réemploi des matériaux l’a amené à travailler sur plusieurs projets comme sa plateforme en ligne Opalis qui identifie les matériaux de construction de seconde main.


Pour mener le projet « Facilitating the Circulation of Reclaimed Building Elements », le collectif belge s’est largement entouré. Comme 7 autres partenaires principaux, le collectif français Bellastock est lui aussi de la partie. Dix-sept collaborateurs se sont également réunis autour de cette nouvelle ambition. Le but est clair : l’industrie de la récupération en France, Belgique et au Royaume-Unis doit réussir à réemployer dans une dizaine d’années 2 millions de tonnes de matériaux, soit 700 000 tonnes de plus qu’aujourd’hui. Générateur d’emplois, cette nouvelle approche circulaire du secteur de la construction participera, à son échelle, à la transition écologique.


Autres partenaires principaux : Salvo Ltd (UK), Bruxelles-Environnement (Bel), le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) (Fr), le Belgian Building Research Institute (BBRI) (Bel), la Confédération de la Construction (Bel) et la School of Architecture and Design de l'Université de Brighton (UK).


Interreg Europe du Nord-Ouest

Collectif Rotor

Collectif Bellastock


Les articles récents dans Actus brèves

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 23/01/2019

Du 29 janvier au 13 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles… [...]

Diller Scofidio + Renfro lève le voile sur la Salle de Concert de Barbican Publié le 22/01/2019

L’architecte Elizabeth Diller, cofondatrice de Diller Scofidio + Renfro, dévoile les premières… [...]

Triennale de Milan : neuf projets représenteront la France Publié le 18/01/2019

Autour du thème « Broken Nature : Design Takes on Human Survival », la 22e… [...]

20 lauréats pour réinventer les dessous parisiens Publié le 16/01/2019

Les lauréats de la seconde édition de « Réinventer Paris » ont été annoncés… [...]

L’impression 3D s’invite à l’École des Ponts ParisTech Publié le 08/01/2019

L’École des Ponts ParisTech invite les acteurs de l’architecture et de la construction à… [...]

Hashim Sarkis : grand curateur de la 17e Biennale d’Architecture de Venise Publié le 07/01/2019

Après les architectes irlandaises Yvonne Farell et Shelley McNamara, fondatrices de l’agence… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
01 01 02 03 04 05 06
0207 08 09 10 11 12 13
0314 15 16 17 18 19 20
0421 22 23 24 25 26 27
0528 29 30 31    

> Questions pro

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…

Loi ELAN: comment produire un habitat frugal dont la valeur perçue ne soit pas celle du low cost?

Bernard blanc est directeur général d’aquitanis, l’office public de l’habitat de bordeaux métropole. Ce bailleur très engagé a déjà…