Boutique : Piquant

Rédigé par Léo FIGUET
Publié le 02/06/2021

Article paru dans le d'A n°290


Comment aurait réagi Walter Benjamin si, tiré de ses passages couverts, il avait emprunté l’avenue Montaigne et découvert le nouveau visage du flagship de Dolce & Gabbana ? Loin des arcades du XIXe siècle et de leurs marchandises fétichisées, celles-ci sont désormais défendues par une façade hérissée signée par les architectes parisiens de Fresh Architectures. 

En découvrant le flagship, Benjamin aurait probablement décelé un changement de paradigme de l’architecture commerciale. Cette dernière se mettait jusqu’à présent au service des produits, se faisant la vitrine qui les mettait en exergue. Aujourd’hui, l’architecture elle-même est devenue le produit. Avenue Montaigne, les objets ont quasiment disparu : la façade est le symbole de la marque. Les picots en porcelaine qui la recouvrent évoquent évidemment les mailles, chères aux couturiers. Un vêtement XXL pour habiller un bâtiment du début du XXe siècle, dont seul ressort, désormais, le fronton à l’antique. (...)

Les articles récents dans Actus brèves

Christine Leconte élue Présidente de l'Ordre des Architectes Publié le 11/06/2021

Unanimement élue Présidente du Conseil national de l'Ordre des architectes, Christine Leconte… [...]

Explorations créatives des lauréats Agora du Design Publié le 09/06/2021

Du 10 juin au 18 juillet, Le Pavillon de l’Arsenal accueille les lauréats des bourses décernées… [...]

Notre-Dame au-delà de ses murs Publié le 04/06/2021

Il y a déjà trois ans, un incendie ravageur touchait la cathédrale Notre-Dame. Au-delà du… [...]

Esthétique urbaine parisienne : l’éternelle controverse Publié le 03/06/2021

« Chaque projet devra s’appuyer sur le Manifeste pour une nouvelle esthétique parisienne… [...]

Domestiquer l’exposition Publié le 01/06/2021

À Cognac, une fondation d’art contemporain d’un nouveau genre réinvente l’exposition de… [...]

Centre d'arts numérique : Panoptique Pop Publié le 01/06/2021

Pour le nouvel aménagement de la Gaîté Lyrique, Jean-Benoît Vétillard plonge le visiteur dans… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
22 01 02 03 04 05 06
2307 08 09 10 11 12 13
2414 15 16 17 18 19 20
2521 22 23 24 25 26 27
2628 29 30     

> Questions pro

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent l’entreprise mandataire au premier plan. S’ils…

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en…

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale du logement social. Pour la première fois ce…