En ville, la laïcité, c’est sacré ! - Une église en guise de page blanche

Rédigé par Jean-Philippe HUGRON
Publié le 30/10/2016

Dossier réalisé par Jean-Philippe HUGRON
Dossier publié dans le d'A n°249 À Beyrouth, la nouvelle grande mosquée, dont les lignes reprennent les canons de l’architecture ottomane, s’adosse à la cathédrale Saint-Georges des Maronites. Querelle de clocher, les minarets se sont révélés plus hauts que la flèche voisine. Depuis, un campanile a été érigé en bonne et due forme à proximité. Au Liban, l’architecture sacrée s’inscrit aussi dans une lutte communautaire. Dans un contexte plus apaisé, l’architecte Maroun Lahoud vient de livrer l’église Saint-Élie, à Brih, dans la vallée de l’Or.

Dans la vallée verdoyante du Chouf, au centre du Liban, à 45 kilomètres de Beyrouth, se dresse un imposant clocher blanc au sommet d’une colline. Autrefois, il y avait au même endroit une (...)


Lisez la suite de cet article dans : N° 249 - Novembre 2016

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…