Entre le monde et la chambre, l’architecture

Rédigé par Soline NIVET
Publié le 01/04/2020

Deux projets de logements récemment livrés à Paris par Charles-Henri Tachon nous invitent à en regarder attentivement les dessins : en plans comme en façade, ils investissent le travail géométrique comme la matrice première de toute architecture de l’habitation.


Au sud de Paris, la rue Julia-Bartet (ancienne rue de Vanves) était jadis une des principales voies à relier la plaine de Vaugirard au plateau de Vanves. À la fin du XIXe siècle, les rails de la gare Montparnasse virent la couper en tangente, à l’emplacement même de la nouvelle limite communale entre Paris et Malakoff. Ne resta plus dès lors de sa rive nord qu’une longue bande de trottoir en triangle adossée au talus ferroviaire et durablement assignée à une situation de confins : au bord des voies, au bout de Paris, au bord du boulevard périphérique, au bord des mondes.

Au début des années 2010, la ville de Paris décide de lotir ce délaissé et de confier son aménagement à la RIVP, qui y relocalisera un programme à vocation sociale : centre de distribution des Restos du cœur, résidence sociale et équipements pédagogiques pour jeunes apprentis.

La configuration très particulière de la parcelle procure à Charles-Henri Tachon l’occasion d’affirmer dès le concours une démarche déjà amorcée dans plusieurs de ses projets précédents (logements rue du Nord à Paris, collège François-Pompon à Saulieu) : tabler sur leur autonomie formelle et leur raison structurelle pour mieux ancrer ses projets dans leurs paysages. Ici, le bâtiment pourra selon lui tirer bénéfice de sa position au bord des voies et au croisement des mondes. Il s’agira donc de le doter d’une certaine aura métropolitaine en autonomisant sa forme de celle de son terrain, tout en captant à l’intérieur, et au moyen d’un exigeant travail géométrique, toutes les qualités de son contexte proche ou lointain. (...)



Maîtres d'ouvrages : RIVP
Maîtres d'oeuvres : Charles-Henri Tachon architecte mandataire, avec Claire Fuchs (phase chantier) et Benjamin Cros (concours, études) ; BET tous corps d’état et OPC : Sibat ; SPS : BECS

Entreprises : AMT
Surface SHON : 2 566 m2 (résidence), 347 m2 (CFA), 223 m2 (Restos du cœur)
Cout : le bâtiment, 8 405 000 euros HT ; le mobilier, 227 686 euros HT
Date de livraison : 2012, concours ; janvier 2019, livraison

La façade de l'opération, en béton brut teinté dans la masse : bleu cobalt pour la résidence sociale<br/> Crédit photo : Bretin Gilles Détail de la façade<br/> Crédit photo : Bretin Gilles Vue depuis la rue Julia-Bartet vers les boulevards extérieurs<br/> Crédit photo : Thion Laurent Entrée principale dans le pli de sa façade sur rue<br/> Crédit photo : Bretin Gilles La banque d'accueil du centre de formation des apprentis<br/> Crédit photo : dr -

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Entre les arbres. Médiathèque, Porto-Vecchio Publié le 30/12/2021

Maîtres d'ouvrages : Ville de Porto-Vecchio @font-face … [...]

De la barre à l’îlot. Logements sociaux et locaux d’activité, Paris 13e. Publié le 23/12/2021

Maîtres d'ouvrages : Élogie-Siemp @font-face … [...]

Faire école. Groupe scolaire Antoine-de-Ruffi, 22 classes et locaux communs, Euroméditerranée, Marseille Publié le 09/12/2021

Maîtres d'ouvrages : Euroméditerranée, propriétaire :… [...]

De la sérendipité. École normale supérieure, Saclay Publié le 09/12/2021

Maîtres d'ouvrages :  École normale supérieure de Cachan … [...]

La villa Rohan, Bordeaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Atelier Cambium ; ID Bâtiment (structure) ; C3 … [...]

Les Cèdres, Issy-les-Moulineaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : La SodaMaîtrise d’ouvrage : ImmocadesProgramme :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
52     01 02
0103 04 05 06 07 08 09
0210 11 12 13 14 15 16
0317 18 19 20 21 22 23
0424 25 26 27 28 29 30
0531       

> Questions pro

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…