Éva Le roi ou la nécessité d’inventer

Rédigé par Patrick CÉLESTE
Publié le 27/02/2014

Dossier réalisé par Patrick CÉLESTE
Dossier publié dans le d'A n°224

S'il faut tenter la gageure de résumer en quelques mots le travail d'Éva Le roi, nous dirions qu'elle est une illustratrice qui s'intéresse en premier chef aux enveloppes matérielles des villes et des édifices dans leur double fonction : séparer et protéger. La complémentarité de la contrainte et de la liberté, de l'enfermement et de la protection se déclinent selon bien des formes graphiques, sachant que pour Éva Le roi chaque commande, autant celle qu'elle s'adresse comme un défit à elle-même que celle venue de clients, l'invite à repenser un processus créatif original qu'au cours des années elle veut de plus en plus précis, contrat rigoureux garant de la pertinence du concept et de sa réalisation.


Réalisation parue dans le dossier "Nouveaux enjeux, nouveaux dessins"


Lisez la suite de cet article dans : N° 224 - Mars 2014

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
27  01 02 03 04 05
2806 07 08 09 10 11 12
2913 14 15 16 17 18 19
3020 21 22 23 24 25 26
3127 28 29 30 31   

> Questions pro

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…

Retraite, les questions en jeu

Face à l’opposition suscitée par la réforme des retraites, que ce soit dans la rue ou à l’Assemblée nationale où le projet de loi a…