La Cité du vin, à Bordeaux

Rédigé par Emmanuel CAILLE
Publié le 27/06/2016

« Les projets que vous auriez aimé détester » : la Canopée des Halles comme la Cité du vin pourraient a priori incarner bien des dérives de l’architecture de ces dernières années : ostentation des formes, volumes complexes budgétivores ou gestation politique abracadabrantesque (pour les Halles). Les deux projets n’ont cependant en commun que d’avoir été accueillis avec scepticisme ou raillerie par la presse et les architectes français. À l’heure où arc en rêve à Bordeaux et Aravena à Venise célèbrent la frugalité, nous avons essayé de comprendre au-delà des préjugés comment ces architectures acquièrent ou non leur légitimité dans le paysage urbain qui les accueille.

E.C.


Face aux quatre autres projets de ses concurrents, l’agence X-TU s’imposait au concours de 2011 par l’évidence triviale de sa proposition. Là où Marc Barani s’inscrivait subtilement dans les sédimentations urbaines de la friche en s’appuyant sur les murs des anciens entrepôts, Anouk Legendre et Nicolas Desmazières emportaient l’enthousiasme des édiles avec une métaphore plutôt simpliste : un sémaphore rouge dont la (...)



[ Maîtrise d’ouvrage : Ville de Bordeaux – Maîtrise d’œuvre : X-TU, Anouk Legendre et Nicolas Desmazières ; chefs de projet : études Mathias Lukacs, chantier Dominique Zentelin – Scénographe : Casson Mann BET généraliste et économie : SNC-Lavalin – Façades complexes : RFR – Environnement : Le Sommer – Éclairagiste : 8’18’’ – Acousticien : Peutz – Paysage : Camille Jullien – Entreprises : GTM Aquitaine (clos couvert) ; Coveris (vêture) ; SMAC (vêture metal + étanchéité) ; Arbonis (charpente bois) – Shon : 12 927 m2, dont 2 800 m2 d’exposition permanente – Coût global : 81 millions d’euros, dont 55 millions d’euros pour la construction et la scénographie – Concours : 2011 – livraison : 2016 ]


Lisez la suite de cet article dans : N° 246 - Juillet 2016

<br/> Crédit photo : DESMAZIÈRES Paul <br/> Crédit photo : DESMAZIÈRES Paul <br/> Crédit photo : LANOO Julien

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

Entre les arbres. Médiathèque, Porto-Vecchio Publié le 30/12/2021

Maîtres d'ouvrages : Ville de Porto-Vecchio @font-face … [...]

De la barre à l’îlot. Logements sociaux et locaux d’activité, Paris 13e. Publié le 23/12/2021

Maîtres d'ouvrages : Élogie-Siemp @font-face … [...]

Faire école. Groupe scolaire Antoine-de-Ruffi, 22 classes et locaux communs, Euroméditerranée, Marseille Publié le 09/12/2021

Maîtres d'ouvrages : Euroméditerranée, propriétaire :… [...]

De la sérendipité. École normale supérieure, Saclay Publié le 09/12/2021

Maîtres d'ouvrages :  École normale supérieure de Cachan … [...]

La villa Rohan, Bordeaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Atelier Cambium ; ID Bâtiment (structure) ; C3 … [...]

Les Cèdres, Issy-les-Moulineaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : La SodaMaîtrise d’ouvrage : ImmocadesProgramme :… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
52     01 02
0103 04 05 06 07 08 09
0210 11 12 13 14 15 16
0317 18 19 20 21 22 23
0424 25 26 27 28 29 30
0531       

> Questions pro

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…