« La France manque de grands projets touristiques fédérateurs » Entretien avec Gilles Marty (Inca, architectes)

Rédigé par Soline NIVET
Publié le 25/06/2018

Dossier réalisé par Soline NIVET
Dossier publié dans le d'A n°264

« Vous avez un site, un patrimoine, une marque hors du commun, porteur d’histoire, de valeurs et d’identité. Notre objectif est de les magnifier au travers d’une œuvre unique et originale », annonce la page d’accueil du site internet de l’agence Inca.

En deux décennies, l’architecte grenoblois Gilles Marty a réorienté l’essentiel de l’activité de son agence autour des programmes et des problématiques touristiques, en France et à l’international. Fort de son expérience, il nous a livré, exemples à l’appui, quelques-unes de ses clés et interrogations sur la mise en tourisme des territoires ruraux français.

D’a : Gilles Marty, pourquoi et comment vous êtes-vous spécialisé dans les programmes touristiques ?

J’ai d’abord eu une agence « classique » pendant une dizaine d’années avec beaucoup de concours et de commandes publiques. Et puis, à 35 ans, j’ai décidé d’arrêter et de me consacrer à ce qui m’intéressait vraiment dans l’architecture : l’histoire, le patrimoine, les sites classés, les paysages. J’avais vraiment la conviction que la question des territoires et de l’environnement serait l’innovation du XXIe siècle. Que faire de notre patrimoine ? Comment le valoriser ? Comment en faire un bien culturel ? J’avais envie de construire un savoir-faire et une agence dédiés à ces questions-là (…). 

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
31   01 02 03 04
3205 06 07 08 09 10 11
3312 13 14 15 16 17 18
3419 20 21 22 23 24 25
3526 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Îlot Say, le droit d’auteur l’emporte

Le droit d’auteur des architectes et des artistes étant souvent bafoué*, l’ordonnance de référé rendue le 10 mai 2019 par le tribunal de…

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…