Les nouveaux langages du bois

Rédigé par Olivier NAMIAS
Publié le 06/03/2015

La halle d’exposition de Schwäbisch Gmünd © ICD/ITKE/IIGS, University of Stuttgart.

Dossier réalisé par Olivier NAMIAS
Dossier publié dans le d'A n°233

Matériau naturel, recyclable, chaleureux, puits à carbone... Le bois réunit toutes ces qualités, et dans la construction, il présente l’avantage d’être généralement porté par des entreprises consciencieuses et compétentes. La chaîne reliant la conception à la réalisation se raccourcit toujours plus, ouvrant de nouvelles possibilités de préfabrication. Certaines touchent à des aspects ornementaux, d’autres à des aspects structurels, comme la réalisation de dôme continu à l’aide d’un même type d’éléments, dont les dimensions varient sans que la forme globale ne soit radicalement changée.

La fabrication numérique, les outils de calcul et de simulation semblent promettre une révolution architecturale. Ils contiennent aussi en germe une rationalisation qui peut conduire à une nouvelle forme de standardisation. L’immeuble bois d’habitation multiniveaux que l’on voit poindre aux quatre coins de la France n’apparaît parfois comme une variante des procédés camus, ou le bois aurait pris la place du béton. Les calculs d’énergie grise, d’isolation, démentent ces similitudes. Ils n’effacent pas l’intérêt pour les projets plus petits, moins contraints sans doute, ou les concepteurs explorent de nouvelles expressions du bois, de nouveaux langages, de nouveaux mélanges de matériaux.


À lire dans ce dossier :

- Construction bois, année zéro

- La maison de l’artisanat du Bregenzerwald

- Halle d’exposition temporaire dans le Bade-Wurtemberg

- Illwerke Zenter Montafon, dans le Vorarlberg

- Le Bâtiment B à Nantes

- Le Royal Belgian Sailing Club à Zeebrugge

- Le Aspen Art Museum, dans le Colorado

- La Cabane aux ours du zoo de Berne

- Le Lycée du Bourget

- Une piscine naturelle à Riehen, près de Bâle

- Le parc aquatique de Fumel

- La maison du Val à Courbevoie

- Les locaux de l’opérateur public de collecte de Nantes

- La couverture des aires de chargement du MIN à Lomme

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
48   01 02 03 04
4905 06 07 08 09 10 11
5012 13 14 15 16 17 18
5119 20 21 22 23 24 25
5226 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…