Les oublié(e)s de la Muette

Rédigé par Amélie POIREL
Publié le 15/11/2021

La Cité de la Muette par Marcel Lods, architecte et aviateur © Fonds Lods

Les cinq tours de la Cité de la Muette font l’objet d’une nouvelle exposition au Mémorial de la Shoah de Drancy conçu par Roger Diener, jusqu’au 6 mars 2022. Entre histoire et architecture, cette exposition inédite complète celle permanente sur la Cité de la Muette et apporte de nombreuses informations sur son rôle durant la Seconde Guerre mondiale. En effet, la Cité de la Muette conte deux histoires, celle de procédés de fabrication innovants issus des années 1930 qui ont mené à ces premiers grands ensembles de la région parisienne, mais aussi celle tristement célèbre de la Shoah, la Cité ayant servi de camp d’internement.

L’exposition est conçue par Benoît Pouvreau, historien de l’architecture et chargé de la valorisation du patrimoine du logement social de la Seine St-Denis. Elle dévoile chronologiquement les différentes étapes de la vie de la Cité. Pionnière dans le développement d’un nouvel urbanisme de tours et de barres, elle est conçue par les architectes Eugène Beaudouin (1898-1983) et Marcel Lods (1891-1978) dans les années 1930. Elle sera notamment publiée dans la revue l’Architecture d’Aujourd’hui de juin 1935 et des photographies de la Cité seront présentées lors d’une exposition au MoMA consacrée au logement, où la Cité est perçue comme une réinterprétation expérimentale des idées du Corbusier. L’influence de la Cité aux États-Unis s’intensifie lorsque Catherine Bauer, architecte et fervente actrice de la lutte pour le logement social, attire l’attention des décideurs du New Deal grâce aux photographies qu’elle avait prises de la Cité lors de son voyage en France.

 

Pourtant, le destin de la Cité bascule lors de la Seconde Guerre mondiale, quand elle sert de camp d’internement pour les prisonniers de guerre. Une période illustrée à travers les témoignages photographiques et dessins de prisonniers que l’on retrouve sur les panneaux de l’exposition. Les tours de la Cité de la Muette, habitées par des gendarmes français chargés de surveiller les prisonniers, évoquent alors plutôt des miradors pour les internés. Cette perception et le destin tragique de la Cité de la Muette nous rappelle que rien n’a favorisé la perception de ces grands ensembles de logements, isolés et très souvent perçus comme des «cages à lapins». La destruction des tours amorcée en 1973 ne fera qu’amplifier cette image d’échec. Depuis 2001 pourtant, la Cité est classée aux Monuments historiques et de fervents défenseurs du patrimoine comme Françoise Choay, dans la revue Urbanisme n°325 (Juillet-Août 2002), ont déploré cette destruction. Désormais, seul reste le U du plan initial. On peut l’observer depuis la baie vitrée du 3ème étage du Mémorial de la Shoah de Drancy, édifice construit en 2012, par l’architecte suisse Roger Diener. Pourtant, ces réalisations, porteuses d’une utopie sociale, ont fait la gloire de leurs architectes Lods, Beaudouin, mais aussi de Jean Prouvé qui fut notamment en charge des huisseries. Déjà en 2014 lors de la Biennale de Venise, Jean-Louis Cohen présentait au Pavillon français les contradictions portées par la Cité de la Muette, entre une hétérotopie sociale et un lieu de réclusion, elle reste un moment fondateur de l’histoire de l’architecture moderniste.

 

Des visites guidées sont organisées chaque dimanche, complétée par un dispositif de navettes au départ du Mémorial de la Shoah de Paris.

 

Exposition Les gratte-ciel oubliés de la cité de la Muette (1931-1976)

10 novembre 2021 – 06 mars 2022

Mémorial de la Shoah, Drancy

Ouvert du dimanche au jeudi de 10h à 18h

Entrée libre

drancy.memorialdelashoah.org

Les articles récents dans Actus brèves

Paul Chemetov, 1928-2024 Publié le 17/06/2024

Paul Chemetov s’est retiré aujourd’hui. Architecte de tous les débats, il laisse une scène f… [...]

Séminaire de Pesmes - derniers jours des inscriptions Publié le 12/06/2024

L’association Avenir Radieux présente la neuvième édition de son séminaire annuel dans le vil… [...]

Les lauréats de la première édition du European Collective Housing Award révélés Publié le 06/06/2024

Début juin, le jury présidé par l’architecte Lauréate du Pritzker Prize 2021 Anne Lacaton a a… [...]

[EXPO] L’architecture olympique japonaise à l’honneur à Paris Publié le 03/06/2024

Alors que, sur l’autre rive de la Seine, la Cité de l’architecture et du patrimoine présente … [...]

[EXPO] Design & sport : une synergie signée Konstantin Grcic Publié le 03/06/2024

À l’approche des Jeux olympiques de Paris 2024, les expositions consacrées au sport sont nombre… [...]

[EXPO] Le design over the rainbow Publié le 03/06/2024

Le FRENCH DESIGN by VIA dévoile une collection d’assises exprimant les rôles de la couleur dans … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
22     01 02
2303 04 05 06 07 08 09
2410 11 12 13 14 15 16
2517 18 19 20 21 22 23
2624 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…