Maxence Rifflet, Nos prisons

Rédigé par Jean-Paul ROBERT
Publié le 02/03/2020

Article paru dans le d'A n°278

Issuesse d’un travail mené entre 2016 et 2018 dans plusieurs lieux de détention, les œuvres de Maxence Rifflet rendent en particulier compte de ses interrogations sur ce que la contrainte architecturale imprime sur les corps, les gestes et le quotidien des détenus. Si l’on se souvient de Surveiller et Punir, du philosophe Michel Foucault, ce qui s’y joue déborde les murs des prisons.

Les légendes des œuvres de Maxence Rifflet portent deux mentions successives : la seconde indique le lieu et la date de prise de vue, la première le titre de l’œuvre et la date de sa réalisation. Les deux dates ne coïncident pas, l’écart se compte en années. C’est mesurer à la fois la maturation dont résultent ce qu’il faut bien prendre pour des tableaux, et leur nature.

Le premier temps est donc celui réalisé sur plusieurs années dans plusieurs centres de détention. Maxence Rifflet a bénéficié de programmes montés par les ministères de la Culture et de la Justice, afin d’ouvrir des ateliers destinés aux détenus sous la conduite d’artistes invités. Il s’agissait ainsi pour lui d’entamer un travail documentaire. Encore qu’il ne se soit pas fixé de rendre compte de la vie des détenus, comme d’autres l’ont déjà fait. Pour plusieurs raisons. Une première, suffisante, est qu’il a déjà été exploré. Une autre tient à la pudeur, comme à la réserve qui lui était imposée de préserver les personnes, leur anonymat, leur intégrité. Une autre encore tient à la nature même de l’opération photographique : à la fois cadrage, et donc enfermement de l’image dans des limites circonscrites, et mise en boîte, celle-ci apparaît comme une métaphore gênante de l’incarcération. (...)

Les articles récents dans Photographes

David Huguenin, La couleur de l'air Publié le 31/03/2020

David Huguenin a pris plusieurs années pour réunir des photographies de l’étang de Thau, dont… [...]

Alex MacLean Impact Publié le 13/12/2019

Avec Impact, qu’édite Dominique Carré, le photographe aviateur Alex MacLean souligne les… [...]

Sammy Baloji, Congos, fragments d’une histoire Publié le 30/10/2019

Artiste né en 1978, Sammy Baloji est originaire du Katanga, ancienne province de la République … [...]

Bruno Serralongue, En bas et à gauche Publié le 08/10/2019

De Notre-Dame-des-Landes, on a moins retenu l’opposition entre manières d’envisager … [...]

Lynne Cohen, Formes d’incongruités Publié le 05/09/2019

Séduisantes et inquiétantes, cliniques et critiques : les images de Lynne Cohen (1944-2014)… [...]

Thierry Girard Le monde d’après Publié le 08/07/2019

Thierry Girard arpente le bassin minier depuis près de quarante ans. Après une résidence… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
14  01 02 03 04 05
1506 07 08 09 10 11 12
1613 14 15 16 17 18 19
1720 21 22 23 24 25 26
1827 28 29 30    

> Questions pro

Retraite, les questions en jeu

Face à l’opposition suscitée par la réforme des retraites, que ce soit dans la rue ou à l’Assemblée nationale où le projet de loi a…

Deux opportunités d’aide à la recherche

Face aux difficultés du métier d’architecte, une aide à la recherche est toujours une opportunité idéale pour orienter, confirmer ou même…

Assistance à maîtrise d’ouvrage : l’hypertrophie des équipes est-elle nécessaire ?

Assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO), maître d’ouvrage délégué (MOD), bataillon de conseillers…, la maîtrise d’ouvrage s’évertue …