PLURIDISCIPLINAIRE

Rédigé par XIRAL
Publié le 04/09/2023

Banc en chêne

Article paru dans d'A n°310

Au dixième

Présentée lors de la 17e Design Parade d’Hyères à la villa Noailles, la collection de mobilier intitulée « Au Dixième » est pensée, construite et assemblée comme un bâtiment, à l’échelle 1/10e, tout le langage de l’architecture s’inscrivant dans le meuble. Sans clou, ni vis, chaque meuble est le résultat d’un assemblage spécifique de bois et de liens en corde noué, tressé ou tissé et d’une clef en marbre qui révèle les points de faiblesse et de tension. De cet assemblage empirique, qu’ils prototypent eux-mêmes, naît une réflexion sur les points forts et les points faibles des deux matériaux, le bois et la corde. La corde en papier maintient le bois en évitant au maximum le recours à la quincaillerie, et les liens mettent en avant les jonctions et soulignent les fondamentaux de la structure. Parce qu’une fine feuille de bois se tord facilement, elle sera renforcée par l’utilisation de la corde. Construit en pièce unique ou en petite série, le mobilier est envisagé comme un bâtiment. Cette écriture très personnelle est également nourrie d’influences esthétiques multiples venues du mobilier africain et indien.

Cuisine d’été

À l’échelle de l’abri, cette cuisine d’été en bauge construite en Normandie offre un espace minimum extérieur protégé. Ancrée dans un territoire ou l’identité paysagère passe des falaises aux plaines, la construction utilise les ressources locales ; grès, brique d’argile cuite, paille des moissons, terre extraite du sol. Les fondations sont en béton cyclopéen extrait des bâtiments démolis, les arches sont conçues en bauge, la structure est en bois brûlé, et le soubassement en brique issue du démontage d’une ancienne maison, l’ensemble dessinant un cercle de 26 km d’approvisionnement. Implanté localement, ce projet suit une démarche participative et associative, et mélange aux données naturelles du territoire une construction artisanale qui manipule les matières locales. Surface : 5 m2.

 

Intérieur Crimée

Dans cette rénovation d’appartement de 70 m2, Materra-Matang a imaginé un mobilier architectural en bois créant l’identité du lieu. Ici le mobilier sert de parois, devient un placard, une cloison que l’on traverse pour se rendre d’une pièce à l’autre. Tout le réseau électrique et de plomberie passe dans les parois et les meubles,  (...) 

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Le design situé de Nicola…

Diplômé en 2017 de l’École nationale supérie…

Comment mourir en beauté…

Pour nos proches ou nous-même, nous sommes confro…

Le design en Ukraine : Un …

De par sa situation géographique et historique, l…

Back to Milan

Chaque année au mois d’avril se déroule l’in…

[RENCONTRE] Döppel studio…

Le Doppelgänger, c’est la légende d’un doubl…

[RENCONTRE] Architectes-ar…

Entretien avec l'agence RécitaTous deux architect…

[MOBILIER DE BUREAU] Trava…

Repérés lors du salon Workspace Expo, en avril d…

Mix & Match

Fondé en 2020, le collectif Hall.Haus – qui ré…

Ornamental Makers

Installé à Tours depuis 2016, le duo créatif Ho…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Point de vue / Expo / Hommage
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Produits utiles
>> Questions pro
>> Razzle Dazzle by Mehdi Zannad
>> Techniques

Les articles récents dans D’A Lab - Design

Le design situé de Nicolas Verschaeve Publié le 20/11/2023

Diplômé en 2017 de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (EnsAD) de Paris, le desi… [...]

Comment mourir en beauté ? Publié le 11/10/2023

Pour nos proches ou nous-même, nous sommes confrontés lors des rites funéraires à un environneme… [...]

Le design en Ukraine : Un élan de liberté Publié le 19/06/2023

De par sa situation géographique et historique, l’Ukraine est une terre inconnue entre l’Est et… [...]

Back to Milan Publié le 08/06/2023

Chaque année au mois d’avril se déroule l’incontournable design week milanaise où sont prése… [...]

[RENCONTRE] Döppel studio : double jeu Publié le 08/06/2023

Le Doppelgänger, c’est la légende d’un double identique dont la rencontre est un mauvais prés… [...]

[RENCONTRE] Architectes-artisans : l’expérience du sur-mesure Publié le 08/06/2023

Entretien avec l'agence RécitaTous deux architectes à Lyon, Christophe Desvignes et Luc Pigeon son… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
48    01 02 03
4904 05 06 07 08 09 10
5011 12 13 14 15 16 17
5118 19 20 21 22 23 24
5225 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…