Déconfiner sans déconfiture

Rédigé par Christine DESMOULINS
Publié le 01/07/2020

Article paru dans d'A n°282

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise a notamment retardé l’instruction des permis de construire mais pourrait aussi avoir des effets positifs, comme le souligne Virginie Gravière, présidente de l’Ordre des architectes de Nouvelle-Aquitaine. Nous avons ensuite demandé à deux agences de tailles très différentes comment elles avaient géré cette période inédite.

Le point de vue de Virginie Gravière

Les moins : « Nous n’avons pas encore de parfaite visibilité mais le fait que les agences aient été sous perfusion grâce au chômage partiel, aux reports de charges et au fonds de solidarité des indépendants1 m’inquiète. En Nouvelle-Aquitaine, 61 % d’entre elles ont eu recours à ces aides et 57 % des architectes employeurs ont mis en place un chômage partiel. Nous craignons que leur situation se dégrade au second semestre.

Si l’arrêt des chantiers et le télétravail ont parfois été résolus assez facilement, les difficultés tiennent aujourd’hui à la validation des études. (...)

Les articles récents dans Questions pro

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraudin Publié le 04/09/2023

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propr… [...]

« In solidum » : jusqu’à quel point l’architecte doit-il être solidaire ? Publié le 29/06/2023

Michel Klein, directeur général adjoint de la MAF, revient sur des condamnations in solidum disp… [...]

25 ans d’expérience sur les grands projets universitaires qui montrent les limites des PPP et le formidable potentiel qu’offre toujours la loi MOP. Publié le 05/05/2023

Qu'il s'agisse de la récente construction de l'ENS Paris-Saclay, de la complexe restructuration du … [...]

MOP ou conception-réalisation, comment faire le bon choix ? Publié le 05/04/2023

Pour les maîtres d’ouvrage occasionnels, puiser dans la palette des procédures de marchés publi… [...]

Les architectes français et l’Ukraine, un an de solidarité Publié le 09/03/2023

Depuis le début de la guerre en Ukraine, des architectes français s’efforcent d’aider et de so… [...]

Et si on arrêtait de bosser ? Publié le 19/10/2022

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marq… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
39      01
4002 03 04 05 06 07 08
4109 10 11 12 13 14 15
4216 17 18 19 20 21 22
4323 24 25 26 27 28 29
4430 31      

> Questions pro

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…

« In solidum » : jusqu’à quel point l’architecte doit-il être solidaire ?

Michel Klein, directeur général adjoint de la MAF, revient sur des condamnations in solidum disproportionnées à l’encontre des architectes mie…

25 ans d’expérience sur les grands projets universitaires qui montrent les limites des PPP et le …

Qu'il s'agisse de la récente construction de l'ENS Paris-Saclay, de la complexe restructuration du campus de Jussieu ou plus récemment du Campus Con…