Déconfiner sans déconfiture

Rédigé par Christine DESMOULINS
Publié le 01/07/2020

Article paru dans d'A n°282

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise a notamment retardé l’instruction des permis de construire mais pourrait aussi avoir des effets positifs, comme le souligne Virginie Gravière, présidente de l’Ordre des architectes de Nouvelle-Aquitaine. Nous avons ensuite demandé à deux agences de tailles très différentes comment elles avaient géré cette période inédite.

Le point de vue de Virginie Gravière

Les moins : « Nous n’avons pas encore de parfaite visibilité mais le fait que les agences aient été sous perfusion grâce au chômage partiel, aux reports de charges et au fonds de solidarité des indépendants1 m’inquiète. En Nouvelle-Aquitaine, 61 % d’entre elles ont eu recours à ces aides et 57 % des architectes employeurs ont mis en place un chômage partiel. Nous craignons que leur situation se dégrade au second semestre.

Si l’arrêt des chantiers et le télétravail ont parfois été résolus assez facilement, les difficultés tiennent aujourd’hui à la validation des études. (...)

Les articles récents dans Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ? Publié le 19/10/2022

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marq… [...]

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain Publié le 05/09/2022

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la… [...]

Détruire ou non ? Publié le 28/03/2022

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent ré… [...]

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA Publié le 25/02/2022

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obére… [...]

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot. Publié le 09/12/2021

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spéci… [...]

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ? Publié le 18/10/2021

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en auto… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Décembre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
48   01 02 03 04
4905 06 07 08 09 10 11
5012 13 14 15 16 17 18
5119 20 21 22 23 24 25
5226 27 28 29 30 31  

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…