Deux opportunités d’aide à la recherche

Rédigé par Christine DESMOULINS
Publié le 02/03/2020

Article paru dans le d'A n°278

Face aux difficultés du métier d’architecte, une aide à la recherche est toujours une opportunité idéale pour orienter, confirmer ou même réorienter une carrière. À cet égard, deux initiatives valent d’être soulignées. Créé en 1990, le Richard Morris Hunt Prize est un prix franco-américain qui fête ses trente ans cette année. La seconde opportunité relève du mécénat « pour la recherche en architecture et paysage » de la Caisse des Dépôts qui récompense chaque année plusieurs projets de recherche. Les organisateurs nous en disent plus sur les objectifs, le profil des lauréats et la diversité des sujets abordés.

Entretien avec Michèle le Menestrel Ullrich, fondatrice du prix Richard Morris Hunt (RMHP)

 

D’a : Quel est le fondement de ce prix ?

Décerné par French Heritage Society (FHS) et l’American Institute of Architects (AIA) avec le soutien des Amis du Richard Morris Hunt Prize, ce prix rend hommage à Richard Morris Hunt, premier architecte américain diplômé de l’École des beaux-arts de Paris et cofondateur de l’AIA.

Après avoir fondé, en 1982, FHS une association américaine à but non lucratif valorisant un travail commun entre Français et Américains autour du patrimoine, j’ai voulu développer un prix dédié aux architectes. En 1990, le premier lauréat américain, John Robbins, aujourd’hui Deputy Director de la National Gallery of Art de Washington, représentant des États-Unis à l’ICCROM, étudie la préservation du patrimoine en France. Le premier lauréat français, Pierre-Antoine Gatier, a ensuite fait de même aux États-Unis. (...)

Les articles récents dans Questions pro

Les ABF, de la censure au dialogue constructif Publié le 02/09/2021

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des… [...]

Les effets pervers des marchés globaux 3/3 Publié le 05/07/2021

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux,… [...]

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2 Publié le 04/05/2021

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes.… [...]

Visées et effets pervers des marchés globaux n°1 Publié le 23/03/2021

Passés en un lot unique en dérogeant au principe d’allotissement, les marchés globaux mettent… [...]

Une initiative exceptionnelle pour endiguer l’inexorable transformation du logement social en produit de consommation Publié le 28/02/2021

Le 15 janvier 2021 a été remis le rapport sur la qualité d’usage et la qualité architecturale … [...]

À quoi forment nos écoles d’architecture ? Publié le 12/10/2020

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Septembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
35  01 02 03 04 05
3606 07 08 09 10 11 12
3713 14 15 16 17 18 19
3820 21 22 23 24 25 26
3927 28 29 30    

> Questions pro

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…

Visées et effets pervers des marchés globaux n°2

Certains représentants de la FFB ne cachent pas leur volonté de se débarrasser des architectes. Avec les marchés, globaux, les entreprises sont en…