Le concours comme mesure de la démocratie

Rédigé par Fabiano SOBREIRA
Publié le 28/03/2013

Concours pour l’Institut Moreira Salles, São Paulo. Projet lauréat, Andrade Morettin Arquitetos.

Dossier réalisé par Fabiano SOBREIRA
Dossier publié dans le d'A n°216

La politique peut promouvoir la qualité, mais elle peut aussi entériner la médiocrité de l'architecture et des espaces publics ; elle peut établir un chemin vers la durabilité ou se limiter aux pièges de la vague verte. L'étude des concours nous révèle que leur instrumentalisation par le politique, y compris pour promouvoir le développement durable, ne se fait pas toujours sans affronter de redoutables contradictions.

Article paru dans le dossier d'a 216 : « Que savons-nous des concours ? »


Lisez la suite de cet article dans : N° 216 - Avril 2013

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
39    01 02 03
4004 05 06 07 08 09 10
4111 12 13 14 15 16 17
4218 19 20 21 22 23 24
4325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…