Corbu, Gromort et l’Art et essai

Rédigé par Lorenzo DIEZ
Publié le 01/04/2024

Temple funéraire d'Hatchepsout © Diego Delso

Article paru dans d'A n°315

Une chronique de la série "Malentendus sur l'architecture et abus de langage de ses disciples" par Lorenzo Diez


Récemment je demandais à des étudiants, après une session de soutenance de diplôme, pourquoi aucun n’avait utilisé le mot « architecture » lors de sa présentation de fin d’étude. La majorité m’indiquait que cela leur paraissait prétentieux à l’endroit de leur travail, notamment vis-à-vis de leurs enseignants. Instinctivement, il m’a semblé tenir ici un malentendu fructueux pour cette troisième chronique.

Cette réponse des étudiants, sans doute surpris par une question aussi incongrue, renvoie à l’exigence que l’on attribue culturellement à l’architecture. C’est un art difficilement accessible, qu’il s’agisse de la pratique ou encore de la chose comme nous l’avons vu dans la précédente chronique. Nous ne serions en présence d’architecture que si elle atteint l’excellence, contrairement aux autres beaux-arts. On décèle cet état d’esprit dans bon nombre de citations d’architectes, dont certaines font encore florès. Une des plus célèbres est celle de Le Corbusier, tirée de Vers une architecture (1923) : « La construction, c’est pour faire tenir. L’architecture, c’est pour émouvoir. » Une autre, plus tardive et qui dit la même chose, est due à l’un des derniers professeurs de théorie de l’École des beaux-arts, Georges Gromort : « L’architecture, c’est la poésie de la construction. » Certes, je suis le premier séduit par ces sentences qui nous fortifient sur l’autorité du premier des beaux-arts. Mais ici, il s’agirait de prendre le risque de les analyser sous un autre angle, plus actuel, afin de faire apparaître les malentendus qu’elles peuvent véhiculer au-delà d’un charme convenu.

Dans leurs sentences, nos maîtres opposent « architecture » et « construction ». Ils font exister la première en la distinguant de la seconde, la présentant comme supérieure en termes de valeur. L’architecture serait la (...)

Les articles récents dans Point de vue / Expo / Hommage

Conception-réalisation versus architecte-artisan Publié le 29/04/2024

Une chronique de la série "Malentendus sur l'architecture et abus de langage de ses disciples" par … [...]

Le logement collectif, otage de l’architecture Publié le 29/04/2024

L’architecte Gricha Bourbouze, dont l’agence nantaise Bourbouze & Graindorge conçoit… [...]

L'action ou la chose ? Publié le 11/03/2024

Une chronique de la série "Malentendus sur l'architecture et abus de langage de ses disciples" par … [...]

Pour une architecture aussi belle que bonne Publié le 14/12/2023

Comme les années précédentes, le Prix d’architectures 2023 organisé par notre revue a suscité… [...]

« Le » Projet Publié le 14/12/2023

Une chronique de la série "Malentendus sur l'architecture et abus de langage de ses disciples" par … [...]

« Géographies construites » : Paulo Mendes da Rocha à la Casa da Arquitectura de Matosinhos Publié le 04/09/2023

Il était temps qu’une exposition rende hommage à Paulo Mendes da Rocha (1928-2021), l’un des … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juillet 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
2701 02 03 04 05 06 07
2808 09 10 11 12 13 14
2915 16 17 18 19 20 21
3022 23 24 25 26 27 28
3129 30 31     

> Questions pro

Quel avenir pour les concours d’architecture publique ? 1/5

Structure des procédures, profil des équipes à monter, références à afficher, éléments de rendus…, les concours publics connaissent depuis…

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …