Des surfaces minérales en perpétuelle mutation

Rédigé par Francesca ACERBONI
Publié le 13/03/2023

Botanica, Mutina. ©Gerhardt Kellermann

Article paru dans d'A n°305

La 39e édition du CERSAIE 2022 – le principal salon international pour le monde de la céramique, de la salle de bains, de l’architecture d’intérieur et du design, qui s’est tenu à Bologne en septembre dernier –, avait pour fil rouge la durabilité, la terre et la nature. Parmi les nombreuses nouveautés présentées cette année dans le secteur de la céramique, on trouve des couleurs chaudes et naturelles de la terre et des textures brillantes, futuristes et métalliques ; du minimalisme des tons neutres mélangés avec d’autres matériaux pour une offre de plus en plus amplifiée, permettant aux concepteurs un choix presque infini de couleurs, de matériaux et de finitions. Le potentiel du secteur de la céramique (mais pas seulement), ouvre la voie à des solutions innovantes : il est désormais possible de combiner différents matériaux, comme le métal, le verre ou le bois, mais aussi de travailler le potentiel de joints colorés contrastant avec la céramique. Les idées pour expérimenter de nouvelles tendances, ou créer un style précis – qu’il soit traditionnel ou contemporain – n’ont pas de limites.

Le défi durable du secteur de la céramique

Le grand retour des thèmes naturels dans le monde de la céramique est certainement l’aspect le plus marquant de cette année, du moins en ce qui concerne les surfaces, les couleurs, les motifs et les tendances. Le bois, les feuilles, les fleurs et la terre sont apparus sur les carreaux de nombreux nouveaux produits, influençant les modes d’habiter, offrant de nouvelles idées aux architectes et designers. Mais au-delà de l’optimisme que génère tout salon, que se passe-t-il en coulisses, au-delà de la surface, derrière les murs et les dalles des salles de bains et des cuisines ?

On aurait tort de se soustraire à un regard critique sur ce qui se cache derrière l’industrie. Les coûts de l’énergie et le prix des ressources ont explosé. À la forte influence du conflit russo-ukrainien sur l’approvisionnement de l’Europe en gaz naturel s’ajoute depuis deux ans un ralentissement des ventes dû à la pandémie. On sait que la céramique est l’un des segments les plus énergivores des secteurs du bâtiment car elle repose sur des fours à haute température. Il est donc nécessaire de comprendre et d’analyser ce qui est fait concrètement, au niveau institutionnel et de la production, pour maintenir le cap de la durabilité, en mettant l’accent sur le cycle de vie et la longue durée de vie des matériaux de revêtement.

(...)

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Éclairage extérieur : co…

Plan sobriété énergétique, révision de l’ar…

Sobriété et inventivité

L’éclairage public, comme les professionnels l…

Pau : Réhabilitation du p…

Après les halles et le pôle de transmission occi…

Port de Gallice à Antibes…

À l’entrée du cap d’Antibes et à deux pas d…

Hortus papyrifera, rue Viv…

Le jardin papyrifère de la BNF, de 1 900 m2, a é…

Efficacité et matière : …

Depuis le dernier guide sur l’absorption acousti…

Le réemploi par ceux qui …

Il y a deux ans, nous abordions le réemploi sous …

Apporter sa brique à l’…

L’agence BFV Architectes livre prochainement à …

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Point de vue / Expo / Hommage
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Innovations
>> Produits utiles
>> Questions pro
>> Razzle Dazzle by Mehdi Zannad
>> D’A Lab - Design

Les articles récents dans Techniques

Éclairage extérieur : comment réinventer l'éclairage urbain ? Publié le 15/12/2023

Plan sobriété énergétique, révision de l’arrêté 2018 sur les nuisances lumineuses, Manifest… [...]

Sobriété et inventivité Publié le 14/12/2023

L’éclairage public, comme les professionnels l’appellent pour faire court, est un sujet dont on… [...]

Pau : Réhabilitation du passage Carnot Publié le 14/12/2023

Après les halles et le pôle de transmission occitan, le Foirail, l’installation de la Cité judi… [...]

Port de Gallice à Antibes : La détection comme alliée de la biodiversité Publié le 14/12/2023

À l’entrée du cap d’Antibes et à deux pas de la Pinède Gould de Juan-les-Pins, le port Galli… [...]

Hortus papyrifera, rue Vivienne à Paris Publié le 14/12/2023

Le jardin papyrifère de la BNF, de 1 900 m2, a été conçu par Mirabelle Croizier, architecte du p… [...]

La sélection de produits 2023 Publié le 14/12/2023

[...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…