Distinguer la valeur économique de l’architecture La chose, la pratique et le mot

Rédigé par Lorenzo DIEZ
Publié le 06/02/2023

Lorenzo Diez

Article paru dans d'A n°304

C’est un lieu commun facile : l’architecture ne ferait pas bon ménage avec l’économie. Nos partenaires, qu’ils soient maîtres d’ouvrage, bureaux d’études divers, constructeurs et artisans voire même aficionados, en usent et en abusent. D’où qu’ils viennent, les discours à l’adresse des architectes disent toujours à un moment : « Nous ne voulons pas brider votre créativité, cependant il y a une réalité économique. » Cette phrase parle implicitement d’une perception encore tenace de l’architecte comme seul artiste dans l’écosystème de l’édification. La conséquence en serait-elle donc que l’architecte devrait être épaulé ? Pour faire atterrir ses idées dans le réel ? Ou encore pour garder ou reprendre pied dans la réalité de l’économie ? Un sujet qui occupe parfois nos discussions sans pour autant les envahir. Conscients de ces relations complexes voire ambiguës, nous étions plusieurs architectes à œuvrer afin que la Stratégie nationale pour l’architecture de 2015 propose, dans l’un de ses axes, de distinguer la valeur économique de l’architecture. Depuis, l’idée fait son chemin. D’autres groupes de réflexion et rapports sont venus développer cette intention. C’est l’occasion de revenir sur ce sujet, de deviser comme l’aurait fait un César Daly dans sa Revue générale, d’interroger le sens des mots et des habitudes. C’est « requestionner le programme », comme disent certains, à commencer par l’économie et l’interêt public.

Théoricien en architecture et spécialiste de l’enseignement, Lorenzo Diez a été un des rapporteurs de la Stratégie nationale pour l’architecture. Tour à tour praticien, architecte des bâtiments de France puis directeur d’école d’architecture, il est aujourd’hui conseiller pour l’architecture à la Drac Grand Est.


L’architecture, on l’oublie souvent, désigne autant la pratique que la chose construite, résultat de cette pratique. Aussi, parlons tout d’abord de la chose. On connaît tous le long travail qui a permis, au Siècle des lumières et avec l’Académie d’architecture, de distinguer la fonction d’architecte de celle d’entrepreneur, plaçant notamment l’architecte du côté du monde des idées, l’extrayant du monde des métiers et des corporations du bâtiment pour le hisser au rang de profession, qui plus est libérale. Sur cette base, combats après combats, démonstrations après démonstrations, les architectes et d’autres, mobilisés au long des XIXe et XXe siècles, sont arrivés, après avoir défini leur expertise, à élever l’architecture à la condition d’intérêt public. (...)

Les articles récents dans Point de vue / Expo / Hommage

Corbu, Gromort et l’Art et essai Publié le 01/04/2024

Une chronique de la série "Malentendus sur l'architecture et abus de langage de ses disciples" par … [...]

L'action ou la chose ? Publié le 11/03/2024

Une chronique de la série "Malentendus sur l'architecture et abus de langage de ses disciples" par … [...]

Pour une architecture aussi belle que bonne Publié le 14/12/2023

Comme les années précédentes, le Prix d’architectures 2023 organisé par notre revue a suscité… [...]

« Le » Projet Publié le 14/12/2023

Une chronique de la série "Malentendus sur l'architecture et abus de langage de ses disciples" par … [...]

« Géographies construites » : Paulo Mendes da Rocha à la Casa da Arquitectura de Matosinhos Publié le 04/09/2023

Il était temps qu’une exposition rende hommage à Paulo Mendes da Rocha (1928-2021), l’un des … [...]

Le grand oubli de la commodité Publié le 04/09/2023

Face à la catastrophe climatique dont l’opinion publique a largement pris la mesure avec la ter… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Avril 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
1401 02 03 04 05 06 07
1508 09 10 11 12 13 14
1615 16 17 18 19 20 21
1722 23 24 25 26 27 28
1829 30      

> Questions pro

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…