N° 304 - Janvier 2023

Renversement

Tétanisé par la laideur des entrées de villes, nous n’avons pas vu à temps combien c’est le territoire français dans son ensemble qui était lui aussi contaminer, comme par métastase, par la transformation brutal des paysage. Si nos grandes ville bénéficie depuis longtemps d’une ingénierie urbaine aux compétences requises, rodés à l’organisation de concours de maotrise d’œuvre, qu’en est-il des petites villes, des bourgs et des campagnes? Les CAUE et les architectes-conseils font un travail de fond précieux mais n’ont malheureusement qu’un rôle de conseil et sont généralement peu entendu. Seuls les ABF ont quelque autorité mais uniquement dans leur périmètre d’intervention. L’aménagement est donc laissé aux mains d’élus démunis, dépourvus de compétences et soumis à la vive pression des intérêts locaux, qu’il s’agisse de développement économique ou d’intérêts purement personnels (« Je veux mon pavillon ! »). Réagir globalement est d’autant plus difficile qu’on ne peut plus aujourd’hui opposer rural et urbain, tant ces territoires, que l’on qualifiait autrefois de ruraux, ont évolué de manières parfois très opposées les uns des autres, autant d’un point de vue économique, démographique que culturel.

La situation est, à bien des égards, désespérante et l’opposition récurrente des Français à l’interdiction de l’artificialisation des sols ne porte pas à l’optimisme. Le dernier rapport du CNOA révèle par ailleurs que, comme existent des déserts médicaux, de véritables déserts architecturaux apparaissent désormais. Il n’y a par exemple plus que 13 architectes en Haute-Marne...

Malgré ce sombre tableau, la résistance s’organise ; le pavillon français de la Biennale de Venise en 2016, fort judicieusement baptisé « Nouvelles richesses », montrait ce renouveau d’agence souvent jeunes qui décidaient volontairement d’opérer dans ces territoires délaissés. Nous publions maintenant régulièrement leur travail dans ces pages et le Prix d’architectures les a plusieurs fois récompensées. Mais ce que nous avons surtout voulu montrer dans ce numéro, c’est que, loin d’appliquer une méthodologie copiée – mais en plus modeste – sur celles développées dans les métropoles, ces agences inventent leurs propres stratégies ; davantage d’écoute, de dialogue, d’empirisme, de flexibilité, de prise en compte du temps long : des processus de projet qui peuvent s’accorder à chaque spécificité locale. Faisons un vœu : et si c’était au sein de ces pratiques que se forgeait le renouveau de la profession d’architecte ?

Abonnez-vous à D'architectures

Sommaire 

Parcours

» Agence GRAAM : Bois Vivant

Photographes

» Zoe Leonard - Al río / To the River

Le Grand Entretien

» Simon Teyssou : Architecte en campagne

Razzle Dazzle by Mehdi Zannad

Questions pro

Livres

» « C’était la première fois que je lisais un écrivain qui parlait aussi bien d’architecture »

Point de vue / Expo / Hommage

» Distinguer la valeur économique de l’architecture La chose, la pratique et le mot

Concours

» Faire d’un lieu de transit un lieu de destination

Le dossier du mois

» L'architecture se réinvente en dehors des grandes métropoles
» L'architecture se réinvente en dehors des grandes métropoles - Les territoires ruraux à l’avant-garde des transitions
» L'architecture se réinvente en dehors des grandes métropoles - Portraits de petites villes
» L'architecture se réinvente en dehors des grandes métropoles - Reterritorialisation
» L'architecture se réinvente en dehors des grandes métropoles - "Tant que le zéro artificialisation nette ne sera pas une mesure coercitive, l’étalement urbain en milieu rural sera toujours actif"
» L'architecture se réinvente en dehors des grandes métropoles - L'Atelier du Rouget en résidence à Callac
» L'architecture se réinvente en dehors des grandes métropoles - Entretien avec Christophe Gauffeny, directeur du CAUE 22

Réalisations

D’A Lab - Design

» Stériles de carrières

Techniques

Innovations

» Par-delà le boulevard périphérique : Un prototype de serre urbaine de Lacaton & Vassal et Gaëtan Redelsperger

Produits utiles

» PRODUITS UTILES

Dossiers

+++

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…