Éclairer les sous-sols… sans électricité !

Rédigé par Benoit JOLY
Publié le 22/11/2017

Article paru dans le d'A n°258

Capter la lumière naturelle du soleil en toiture pour la restituer, telle quelle, au cœur des bâtiments, grâce à un réseau de fibre optique : telle est l’idée développée par la jeune société Echy. Créée il y a cinq ans par des étudiants qui en avaient assez d’étudier dans des salles obscures, elle ouvre aujourd’hui son offre technologique aux architectes et designers, avec de belles perspectives d’innovations à la clé.

« Pourquoi utilise-t-on encore de l’éclairage artificiel intérieur alors qu’il fait beau dehors ? » C’est la question à laquelle cherchent à répondre Florent Longa, Quentin Martin-Laval et Stéphanie Le Beuze, à l’origine d’Echy. Quand ils quittent les grandes écoles en 2012 (Polytechnique, Ponts et Chaussées, ESCP), ils montent cette société d’un genre nouveau dans le domaine de l’éclairage, puisque n’utilisant pas d’électricité et donc le câblage traditionnel qui va avec. Nos trois conquérants ont à l’esprit le projet de la Lowline de New York qui consiste à transformer un ancien terminal sous-terrain de tramway du Lower East Side en promenade végétalisée. (...) 

> Autres produits dans la même catégorie

Sous-sols de paris: terres…

Est-il possible de réemployer les déblais…

La pampille de la marine

Face à la place de la Concorde, l’hôtel de la…

Innover avec la pierre

Au sein du collectif Studiolada, les architectes…

De l'âge de glace à…

Depuis dix ans, Karola Dierichs et Achim Menges…

Tissage de lin en façade…

Situé au 140, boulevard Clichy dans le 18e …

Super, Quercus suber, les…

D’abord et toujours utile pour boucher les…

Inventer la fraîcheur

En écho au concours « faire » et aux ambitions…

Accessibilité : en finir…

Dans le jargon professionnel, on les appelle les …

Quand la céramique…

Depuis 2010, Martin Bechthold dirige un atelier…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Les produits de la rédaction
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

Sous-sols de paris: terres d’avenir ? Publié le 14/05/2019

Est-il possible de réemployer les déblais générés par les chantiers du Grand Paris pour les… [...]

La pampille de la marine Publié le 08/04/2019

Face à la place de la Concorde, l’hôtel de la Marine fait actuellement l’objet d’une… [...]

Innover avec la pierre Publié le 01/03/2019

Au sein du collectif Studiolada, les architectes Christophe Aubertin et Benoît Sindt développent… [...]

De l'âge de glace à l'ère numérique Publié le 10/12/2018

Depuis dix ans, Karola Dierichs et Achim Menges dirigent un laboratoire de recherche fondamentale… [...]

Tissage de lin en façade du cinéma Wepler Publié le 02/11/2018

Situé au 140, boulevard Clichy dans le 18e arrondissement parisien, le cinéma Wepler a fait… [...]

Super, Quercus suber, les nouveaux usages du liège Publié le 01/10/2018

D’abord et toujours utile pour boucher les bouteilles de porto ou de Dom Pérignon, le … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…