Innover, c’est rester libre : l’exemple d’anatomies d’architecture

Rédigé par Benoit JOLY
Publié le 29/03/2022

Dessin en coupe de la longère

Article paru dans d'A n°297

Qu’est-ce que l’innovation ? Une application numérique aidant à calculer le bilan carbone d’un bâtiment ? Un nouveau dispositif high-tech de façade ayant requis de nombreux atex ? Dans chaque numéro, cette rubrique questionne divers niveaux de rupture dans la construction et l’architecture, des innovations plus ou moins techniques, plus ou moins valables. Ce mois-ci, l’innovation se situe du côté de l’agence anatomies d’architecture. Situé en normandie, son premier projet incarne une manière plutôt rare – mais amenée à se développer – d’exercer la profession. Son goût pour l’expérimentation, la pratique du chantier et son sens du travail collectif donnent quelques clés pour les praticiens qui désireraient exercer hors des métropoles.

Essorés par leurs passages dans d’importantes agences d’architecture, œuvrant pour d’obscurs projets qui les éloignaient de l’idée qu’ils se faisaient de la profession, les architectes Mathis Rager et Raphaël Walther ont pris le large depuis trois ans déjà, avec une rupture conventionnelle et l’envie d’exercer autrement.

En 2018 naît la société coopérative Anatomies d’Architecture : une rencontre avec l’anthropologue Emmanuel Stern – par la suite devenu constructeur terre – les motive à publier un Tour de France des maisons écologiques en 2020. Richement documenté par des photos de chantier et des dessins, l’ouvrage détaillait 12 maisons d’architectes et d’autoconstructeurs. Le livre présentait comme un inventaire à la Prévert des principes écologiques et biosourcés que l’équipe tenait à expérimenter sur son premier projet. Devenue une agence, Anatomies d’Architecture exerce désormais entre Paris, Marseille et la Normandie, rejointe par Alice Mortamet, architecte impliquée dans le réemploi. 

La rencontre avec un particulier ayant fait l’acquisition d’un vaste domaine, composé d’un manoir délabré et de ses dépendances, à Sap-en-Auge, dans l’Orne, offre à l’équipe la possibilité d’exprimer sa propre vision, en toute liberté. « Pour sortir du cadre réglementaire, tester des techniques totalement hors standard, pas toujours assurables, avec des matériaux 100 % locaux », revendiquent-ils à l’unisson. Très vite, ils convainquent les propriétaires de ne pas entamer la rénovation – longue et coûteuse – du manoir, mais plutôt de transformer la longère attenante de 90 m2 en maison de vacances, ce qui permettra de penser la possible transformation du domaine au fil du temps. (...)

> Photos

> Autres produits dans la même catégorie

Faut-il bannir le béton ?

Les prescriptions de la Stratégie nationale bas…

Ublo : Une ventilation 100…

À la tête du bureau d’études vs-a,…

Vitrages dynamiques : les…

Des baies vitrées qui changent …

À Bibracte, le génie de…

Concepteur de nombreux…

À Croissy-Beaubourg, le…

Les autoconstructeurs et bâtisseurs de maisons…

Béton de chanvre :…

Lorsqu’ils conçoivent ce projet en 2015 pour…

Impression 3D : La…

Depuis la petite dizaine d’années que…

Réemploi in situ : Une…

Quand en 1992 l’agence SCAU remporte le…

De la tuile solaire à…

Après des décennies de développement, la…

VOIR ÉGALEMENT

>> Actus brèves
>> Parcours
>> Photographes
>> Livres
>> Points de vue / Expos
>> Concours
>> Le dossier du mois
>> Le Grand Entretien
>> Les produits de la rédaction
>> Questions pro
>> Feuilleton
>> Design
>> Techniques

Les articles récents dans Innovations

Faut-il bannir le béton ? Publié le 28/04/2022

Les prescriptions de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC) se montrent plus favorables au bois… [...]

Ublo : Une ventilation 100 % naturelle pour La façade Publié le 28/02/2022

À la tête du bureau d’études vs-a, l’architecte et ingénieur robert-Jan van santen… [...]

Vitrages dynamiques : les cristaux liquides inventent la façade du futur Publié le 09/12/2021

Des baies vitrées qui changent instantanément d’aspect, s’assombrissent et… [...]

À Bibracte, le génie de Paul Andreu Publié le 16/11/2021

Concepteur de nombreux ouvrages aéroportuaires dans le monde entier,… [...]

À Croissy-Beaubourg, le premier ERP en parpaing de chanvre Publié le 18/10/2021

Les autoconstructeurs et bâtisseurs de maisons écologiques sont porteurs d’innovation et de… [...]

Béton de chanvre : l’isolation comme acte d’architecture Publié le 03/09/2021

Lorsqu’ils conçoivent ce projet en 2015 pour Paris Habitat, les architectes Thibaut Barrault et… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
17      01
1802 03 04 05 06 07 08
1909 10 11 12 13 14 15
2016 17 18 19 20 21 22
2123 24 25 26 27 28 29
2230 31      

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …