La comédie des Halles – Intrigue et mise en scène

Rédigé par Emmanuel CAILLE
Publié le 16/12/2019

Article paru dans le d'A n°277

Nulle autre que Françoise Fromonot n’a le talent ou l’inconscience de s’acharner à publier, à plus de dix ans d’intervalle, un brûlot aussi impitoyable sur une même opération architecturale et urbaine ; pas n’importe laquelle, il est vrai. La transformation du site des Halles en plein cœur de Paris est depuis maintenant cinquante ans le projet le plus polémique de la ville. Ce livre fait en effet suite à La campagne de Halles (2005) qui dénonçait selon l’auteure la manière délétère dont avait été organisée la compétition pour la rénovation du forum, de la gare et des jardins. Le réquisitoire est toujours d’autant plus cruel qu’il est d’une clarté méthodique, s’appuyant sur un fastidieux travail d’enquête. Sous la rhétorique implacable de Françoise Fromonot, la mairie de Paris, les architectes, les associations, Unibail, tous les protagonistes de l’opération n’échappent pas au ridicule. La limite de l’exercice, qui lui donne aussi sa puissance narrative, est qu’il ne laisse place ni à la nuance, ni à la défense. Mais ce livre, qui se lit d’une traite, ne serait qu’un pamphlet s’il ne dénonçait pas, au-delà de l’affaire de la Canopée, un système qui, tout en livrant des espaces publics majeurs au secteur privé, transforme le centre de Paris en un « Golden Mile » : Samaritaine (LVMH), Bourse de Commerce (Pinault), Louvre des Antiquaires (Cartier), en attendant qu’Unibail transforme l’île de la Citée en grand mall commercial. On espère maintenant que l’auteur s’attaque à l’opération de la transformation de la gare du Nord, mais sans attendre dix ans !

 

La comédie des Halles – Intrigue et mise en scène, Françoise Fromonot, Éditions La Fabrique, 13 x 20 cm, 250 p., 18 euros.

Les articles récents dans Livres

Habiter les vacances Publié le 30/06/2020

Du début des années 1960 à la fin de la décennie 1970, le secteur du tourisme a constitué… [...]

Choix de la librairie Archipel Publié le 16/12/2019

Urbanisme de l’espoir, Projeter des horizons d’attente, sous la direction de Panos Mantziaras… [...]

Choix de la librairie Imbernon Publié le 16/12/2019

The Lying Forest – La Forêt couchée, Stanislas Zakarian, Olivier Navelet, Arnaud Maïsetti et … [...]

Choix de la librairie Mollat Publié le 16/12/2019

Habiter la Terre, l’art de bâtir en terre crue, Jean Dethier, Flammarion, 25 x 32 cm, 512 p., 99… [...]

Choix de la librairie Volume Publié le 16/12/2019

Alternative Histories, Jantje Engels et Marius Grootveld, Drawing Matter, 24 x 30 cm, 204 p., 45… [...]

L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir Publié le 16/12/2019

Habiter la terre. L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir, Jean… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
40   01 02 03 04
4105 06 07 08 09 10 11
4212 13 14 15 16 17 18
4319 20 21 22 23 24 25
4426 27 28 29 30 31  

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…