Le Pavillon de Mies van der Rohe dématérialisé !

Rédigé par Marguerite PIERRE
Publié le 10/11/2017

Les architectes Anna et Eugeni Bach de l’agence espagnole Bach arquitectes ont été invités à intervenir sur le Pavillon de Mies van der Rohe à Barcelone. Leur projet, « Mies Missing Materiality », consiste à donner au bâtiment l’aspect d’une maquette grandeur nature.

L’opération artistique cherche à donner au Pavillon construit pour l’exposition internationale de 1929 (puis reconstruit dans les années 1980) l’aspect le plus minimaliste possible en recouvrant toutes les surfaces de panneaux de vinyle blancs.

Le but des architectes est d’ouvrir « la porte à de multiples interprétations sur le rôle de la surface blanche comme une représentation de la modernité et sur l’importance des matériaux dans la perception de l’espace ».

 

La transformation, à laquelle les visiteurs peuvent assister depuis l’esplanade, a commencé le 8 novembre faisant disparaître le marbre, le travertin ou l’onyx rouge qui caractérisent l’édifice. Le 16 novembre, le Pavillon sera ouvert au public.

À cette occasion,  les architectes Anna et Eugeni Bach recevront Marìa Langarita (gagnante de l’Emerging Architect Prize for Contemporary Architecture – Mies van der Rohe Award 2013) et Carlos Quintans (gagnant du Lion d’or de la Biennale de Venise de 2016) pour une table ronde sur l’importance de la matérialité. Le 27 novembre, le Pavillon retrouvera son aspect original.

 

La Fondation Mies van der Rohe invite régulièrement des artistes ou architectes à intervenir sur le Pavillon dans le but d’en faire un espace d’inspiration et d’expérimentations.

Le projet « Mies Missing Materiality » succède à une longue série d’installations artistiques et architecturales comme celle de l’artiste chinois, (« With milk…find something everybody can use »), Ai Weiwei qui, en 2009, avait rempli les deux piscines du Pavillon de café et de lait.

 

Dates “Mies Missing Materiality”:

 

Jusqu’au 15 novembre: dématérialisation

16 novembre: ouverture au public et conférence à 13h30

27 novembre: dématérialisation

Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 18h.

miesbcn.com/project/mies-missing-materiality

 

Les articles récents dans Actus brèves

Concours international pour la flèche de Notre-Dame Publié le 17/04/2019

Edouard Phillipe a annoncé ce mercredi le lancement d’un concours international… [...]

OMA et le Laboratorio Permanente, lauréats du « Concours Farini » à Milan Publié le 12/04/2019

OMA remporte la compétition pour le plan directeur de transformation et de régénérations… [...]

Prix Mies van der Rohe 2019 : Le doublet français Publié le 11/04/2019

Le Prix Mies van der Rohe et le Prix Architecte émergeant, ont été décernés à deux… [...]

FAIRE 2019, troisième édition Publié le 10/04/2019

Après deux premières sessions très remarquées, le Pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris… [...]

Materials & Light, acte V : rendez-vous les 25 et 25 avril prochain Publié le 09/04/2019

Pour sa 5e édition, Materials & Light s’installe les 24 et 25 avril 2019 au Carreau du… [...]

Un sex-toy en plein Brexit ! Publié le 03/04/2019

Si la ville de Londres a attendu le 2 avril pour annoncer l’approbation de la Tulip tower signée… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mai 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
18  01 02 03 04 05
1906 07 08 09 10 11 12
2013 14 15 16 17 18 19
2120 21 22 23 24 25 26
2227 28 29 30 31   

> Questions pro

PPP annulé pour les écoles marseillaises

Entre novembre 2018 et février 2019, la justice a donné raison par deux fois à des instances régionales et nationales de l’Ordre des…

Conception-réalisation : le conseil de l’Ordre des architectes des Pays de la Loire veille

En novembre dernier, statuant sur le non-respect des procédures de la commande publique, trois arrêts de la cour administrative d’appel de…

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…