XXe siècle : un certain label…

Rédigé par Olivier NAMIAS
Publié le 04/03/2013

Reims, la halle du Boulingrin récemment réhabilitée © B. Segura

Dossier réalisé par Olivier NAMIAS
Dossier publié dans le d'A n°215 Lancé en 1999, puis amendé en 2000 et 2001, le label « patrimoine du xxe siècle » devait apporter une reconnaissance à une production bâtie mal aimée du public. Confondu avec une protection alors qu'il n'est qu'un signalement, le label semble aujourd'hui en panne. Est-il possible de relancer cet instrument de sauvegarde et de valorisation architecturales ?

« Peu protégé aujourd'hui au titre des monuments historiques, le patrimoine architectural industriel et technique du xxe siècle constitue, sur le plan de sa conservation et de sa mise en valeur, un des enjeux culturels des années à venir auxquels le ministère de la Culture et de la Communication est confronté » : c'est sur ces mots que s'ouvrait la circulaire du 19 juin 1999 instituant la création du label « patrimoine du xxe siècle ». Imaginé par François Barré, alors directeur de l'Architecture et du Patrimoine, ce label donnait un signal fort – l'un des derniers, selon certains – en termes de politique patrimoniale et d'engagement de l'État. (...)


Article paru dans le dossier d'a 215 : "Le patrimoine du XXe siècle au troisième millénaire"


Lisez la suite de cet article dans : N° 215 - Mars 2013

Abonnez-vous à D'architectures
.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…