Dietmar Feichtinger: Non radical !

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 19/10/2022

Dietmar Feichtinger

Article paru dans d'A n°302

Vendredi soir, 18 h 30, je sonne à la porte de l’agence de Dietmar Feichtinger, située dans une des longues rues de Montreuil. Il m’accueille et nous empruntons un escalier étroit qui monte vers un vaste atelier très lumineux, ouvert sur un jardin. Tous les collaborateurs sont partis, nous nous installons devant un ordinateur pendant que la femme de ménage passe l’aspirateur et que la nuit d’automne descend lentement…

D’a : Qu’est-ce qui vous prédisposait à être architecte ?

Rien ne me prédisposait à faire ce métier. Mon père était photographe de mode et il n’y avait pas d’architectes dans ma famille, ni dans mon entourage. Mais à l’adolescence j’ai eu deux expériences très marquantes. D’abord, je devais avoir 14 ans, une visite de Paris avec ma sœur. Nous sommes restés une journée dans la capitale au retour d’un voyage dans le Sud de la France. Entre deux trains, de 5 heures du matin à 10 heures du soir, nous avons marché sans but dans cette ville que nous ne connaissions pas. Au croisement de deux rues, nous avons eu la surprise de tomber sur le chantier du Centre Pompidou… Devant ces gigantesques poutres treillis, il m’a semblé intuitivement comprendre ce que pouvait être l’architecture.

Plus tard, vers 17 ans, je suis parti en échange pendant un an à Cleveland aux États-Unis. Là, j’ai d’emblée été frappé par la qualité des maisons en bois que les gens habitaient. Et pendant ce séjour j’ai pu rencontrer un architecte, avec lequel je suis toujours en contact, qui concevait ce type d’habitation dans les moindres détails. Il avait une démarche très singulière : il construisait une maison qu’il habitait un certain temps avant de la vendre pour en construire une autre… Et toutes ces constructions se présentaient comme des prototypes qui répondaient à des exigences particulières.

 

D’a : Ce sont ces deux expériences qui vous ont décidé à vous orienter dans cette voie ?

Oui, quand je suis rentré des États-Unis, je me suis inscrit dans une école d’architecture après avoir longtemps hésité avec la faculté de médecine. Je me suis par la suite réinterrogé sur ce choix, trouvant ces études trop abstraites et trop éloignées des préoccupations des gens. J’ai confié mon trouble à un de mes enseignants, très concerné par le bien-être des usagers et qui a su me rassurer en me disant : « L’architecte vient d’abord, c’est lui qui doit permettre le développement harmonieux des hommes et des femmes dans des espaces aménagés pour cela ; s’il échoue, alors le médecin peut intervenir… »

Ce n’est pas la vision que l’on se fait en général de l’architecte, que l’on voit comme... ((...)

Les articles récents dans Le Grand Entretien

Dans l’épaisseur du temps - Entretien avec Laurent Beaudouin (Beaudouin Architectes) Publié le 29/04/2024

L’immeuble des Tiercelins, la première réalisation de cette agence créée à Nancy dès la fin… [...]

Patrimoine émotionnel - Entretien avec Eva Prats et Ricardo Flores, Flores i Prats arquitectes Publié le 01/04/2024

Une panoplie impressionnante de dessins, de maquettes et d’objets collectionnés au fil des anné… [...]

Le droit du sol, Entretien avec Jean-Patrice Calori, Bita Azimi et Marc Botineau (agence CAB) Publié le 03/01/2024

Je sors du métro Place-des-Fêtes, là où les hauts immeubles de la banlieue ont réussi à franc… [...]

La traversée des apparences, entretien avec Carme Pigem, de l'agence RCR Publié le 14/12/2023

Après la visite de plusieurs interventions de RCR à Olot – une ville de plus de 30 000 habitant… [...]

Invariants - Entretien avec Bernard Quirot, BQ+A Publié le 20/11/2023

Bernard Quirot m’attend à la gare de Besançon pour une virée à travers une partie de son œuvr… [...]

Que la lumière soit ! - Entretien avec Alberto Campo Baeza Publié le 11/10/2023

À Madrid, en cette fin d’après-midi d’août, la ville est par endroits complètement déserte,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Juin 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
22     01 02
2303 04 05 06 07 08 09
2410 11 12 13 14 15 16
2517 18 19 20 21 22 23
2624 25 26 27 28 29 30

> Questions pro

« En décidant de ne pas tout transformer, tout change » - Entretien avec Alexandre Chemetoff

Réutiliser, transformer, restructurer, revaloriser… autant d’actions souvent recommandées quand les enjeux de l’époque incitent à retravai…

Vous avez aimé Chorus? Vous adorerez la facture électronique!

Depuis quelques années, les architectes qui interviennent sur des marchés publics doivent envoyer leurs factures en PDF sur la plateforme Chorus, …

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…