Le chef d’œuvre de Louis I. Kahn de nouveau promis à la démolition

Rédigé par Tarik ABD EL GABER
Publié le 21/11/2022

La suite d’un feuilleton : deux ans après avoir fait marche arrière sur une potentielle démolition, le Board of Governors (le conseil d’administration ndlr) de l’Institut Indien de Management d’Ahmedabad a annoncé sa décision de finalement raser et reconstruire l’ensemble des dortoirs de l’institut dont la restauration a été jugée « impossible et inefficace ».

L’architecte urbaniste et ancien élève de Louis I. Kahn Christian Devillers qui s’est engagé dans sa sauvegarde nous rappelle que l’Indian Institute of Management est un des plus grands chefs d’œuvre de l’architecture du XXème siècle. La partie des « dormitories » se distingue par une composition extrêmement originale que l’on pourrait qualifier de polyphonique et sérielle et parvient à créer une très grande diversité spatiale et une infinité de parcours possibles à partir de la répétition d’un même élément. C’est, de ce point de vue, une œuvre ouverte qui pour citer Glenn Gould « n’a ni commencement, ni fin, ni véritable tension, ni véritable résolution ». On trouve un tel dispositif dans l’art de la seconde moitié du siècle passé mais, à ma connaissance, dans aucune autre œuvre d’architecture de ce niveau. Il s’agit d’une invention considérable et d’un nouveau concept d’espace architectural aussi important et radical que celui des avant-gardes du début du siècle.

 

La décision initiale avait été annoncée dans un mail aux étudiants par le directeur Errol D’Souza en 2020. Ce courriel avait ensuite fait l’objet d’une première levée de boucliers autour de l’historien de l’architecture William J. R Curtis. La démolition avait été annulée au profit d’une rénovation complète des bâtiments du campus.

 

Deux ans plus tard, la démolition est de nouveau annoncée déclenchant une nouvelle riposte écrite virulente de l’historien. Il reproche une fois de plus au directeur et à l’institution de se relancer sur « la voie nihiliste et négative de la démolition » et d’établir « un dangereux précédent en détruisant un chef d’œuvre Indien et universel ». L’historien s’adresse également au gouvernement indien en la personne du premier ministre Narendra Modi et l’accuse de « destruction volontaire d’héritage culturel et de mémoire nationale ».

 

Sa lettre, relayée à de nombreuses agences internationales fait office d’appel à la mobilisation des grandes figures de l’architecture mondiale pour la protection de cette œuvre majeure de l’architecte américain.

 

L’institut avait pourtant fait l’objet d’un prix de distinction du Prix Unesco Asie Pacifique pour le patrimoine culturel pour l’opération de rénovation réalisée sur la bibliothèque Vikram Sarabhai en 2019.


Retrouvez les photos de l'Indian Institute of Management de Jeroen Verrecht sur Ignant.

Les articles récents dans Actus brèves

Lancement du Palmarès RESEDA Publié le 31/01/2023

C’est à l’ENSA de Paris Val-de-Seine que la ministre de la Culture Rima Abdul-Malak a annoncé … [...]

Baisse de la TVA sur le biosourcé : encore un effort ! Publié le 30/01/2023

Le collectif Frugalité Heureuse et Créative, connu pour son manifeste aux 15 000 signataires se la… [...]

Rénovation de la tour Bretagne : les 8 équipes annoncées Publié le 26/01/2023

La tour Bretagne de Nantes était fermée au public depuis juin 2020. Promise à un concours d'archi… [...]

Nunous : A new life for waste Publié le 17/01/2023

À l’occasion d’une exposition à la galerie Planète rouge, l’entreprise japonaise Sheishoku … [...]

Renée Gailhoustet. 1929 - 2023 Publié le 09/01/2023

Renée Gailhoustet est décédée mercredi 4 janvier dernier dans son logement à Ivry sur Seine. El… [...]

Christian de Portzamparc s'expose à l'Académie Publié le 06/01/2023

L’Académie des beaux-arts a décerné le Grand Prix d’Architecture (Prix Charles Abella) 2022 … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…