Le nouveau centre d’art par Renzo Piano ouvre ses portes

Rédigé par Coraline BLAISE
Publié le 23/06/2017

L’architecte italien Renzo Piano, en collaboration avec l’agence madrilène Luis Vidal + Architects, signe un nouveau musée très attendu sur le front de mer de la ville espagnole de Santander. Sur près de 10 300 m2, l’édifice bicéphale de métal et de verre accueillera les collections d’art ainsi que la programmation culturelle et pédagogique de la Fondation privée Botín.

Ce qui était il y a encore quelques mois une aire de stationnement dédiée au terminal des ferrys devient le lieu sur lequel Santander mise toute son attractivité. Pour son premier projet en Espagne, Renzo Piano œuvre pour l’une des fondations privées les plus importantes du pays.

 

Le site du Centre Botín s’inscrit en continuité des jardins historiques de Pereda dont l’extension et la restauration, menées par le paysagiste Fernando Caruncho et l’agence Renzo Piano Building Workshop, font partie du projet global. Dans cet écrin végétal de maintenant 40 000 m2, le bâtiment sur pilotis s’articule en deux parties. Des passerelles légères filent dans l’entre-deux et offrent un point de vue en avancée sur la mer. La surface du centre d’art est recouverte de 270 000 disques de céramique blancs nacrés dont la couleur varie sous les reflets de l’eau et du ciel.


La première aile accueille les expositions sur 2500 m2 et la seconde les espaces de détente, de travail, de médiation, ainsi qu’un auditorium de 300 places. Un restaurant totalement vitré au sol et une terrasse haute complètent l’offre de l’édifice pensé pour retisser le lien perdu entre les usagers et le front de mer.

 

Le Centre Botín s’ouvre sur un trio d’expositions : la première consacrée à l’artiste allemand Carsten Höller, la seconde exposant 80 dessins de Francisco de Goya tirés de la collection du Musée du Prado de Madrid et la troisième une sélection des œuvres contemporaines de la collection de la Fondation. Une installation de pierre, acier et eau par la sculptrice espagnole Cristina Iglesias prendra place de manière permanente aux abords du Centre Botín.

Les articles récents dans Actus brèves

Les fantasmes modernistes de Shanon Bool au CCC Publié le 18/03/2019

Le Centre culturel canadien à Paris présente la première exposition monographique consacrée à … [...]

La TINY [BAU]HAUS, en tournée pédagogique Publié le 18/03/2019

Première étape de l’exposition itinérante pour le centenaire du Bauhaus à Paris, du 19 mars au… [...]

ALA pour le Learning center de l’Université Lyon 2 Publié le 13/03/2019

Le groupement mené par les finlandais ALA, associés à l’architecte Nicolas Favet, les… [...]

Deux tours en une : 51 N4E et l’AUC pour le ZIN de Bruxelles Publié le 13/03/2019

Bruxelles aussi rafraîchit ses monolithes noirs. Les agences bruxelloises 51N4E et Jaspers-Eyers,… [...]

Bruneseau : Un Nouvel R déjà entendu Publié le 12/03/2019

Le Pavillon de l'Arsenal a présenté lundi soir, le groupe Nouvel R, lauréat de l’appel à… [...]

Stefano Boeri au CAUE Rhône métropole Publié le 11/03/2019

Depuis le 29 janvier et jusqu'au 13 avril 2019, l’exposition « Forêts verticales et métropoles… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2019
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Transmettre ou ne pas transmettre son agence

En société ou libéral, quelles sont les questions qu’un architecte doit se poser en matière de transmission ? Daniel Seddiki, expert-comptable…

L'architecte et les jurys

Qui juge et que juge-t-on dans les jurys ? La loi Elan récuse les concours pour les logements sociaux. Le Grand Prix national d’architecture…

Spécial logement: La quête de la qualité architecturale de l'habitat social est-elle menacée?

La loi ELAN suscite de grandes inquiétudes au sein de la profession. Trois jeunes architectes, praticiens et enseignants, expriment leur crainte…