Marc Held – Skopelos

Rédigé par Emmanuel CAILLE
Publié le 16/12/2019

Article paru dans le d'A n°277

Voilà, un livre aussi inattendu que réjouissant pour ceux qui pensent qu’il peut encore y avoir des œuvres qui s’accomplissent sereinement en dehors du brouhaha de la scène architecturale internationale. Marc Held a pourtant appartenu jusqu’aux années 1980 aux quelques designers adoubés par les médias. Auteur du célèbre fauteuil Culbutos en 1967, en 1983 il réaménage les salons de l’Élysée et construit pour IBM à Montpellier. À 57 ans en 1989, il quitte Paris pour s’installer sur une petite île montagneuse de la mer Égée, Skopelos, où il commence une autre carrière. Il y construit, d’abord pour lui-même, puis pour d’autres, huit maisons. Rompant avec le modernisme débridé dont témoigne sa villa en acier Corten de Gif-sur-Yvette, il conçoit ses maisons avec les artisans locaux sans chercher autre chose que la justesse des implantations, la mise en œuvre rigoureuse des techniques et des matériaux de l’île mais dans un néovernaculaire dénué de nostalgie. Michèle Champenois, accompagnée de la photographe Deidi von Schaewen, s’est laissée envoûter par la beauté de ces architectures et parvient à nous entraîner dans ce voyage égéen. Marc Held a ensuite pris la plume pour raconter très simplement comment chacune de ces maisons est née du sol, de l’horizon, des vents, du soleil et du désir d’habiter une architecture qui en magnifie l’harmonie.

 

Marc Held – Skopelos, Michèle Champenois, photographies de Deidi von Schaewen, Éditions Norma, 32 x 24 cm, 352 p., 45 euros.

Les articles récents dans Livres

Habiter les vacances Publié le 30/06/2020

Du début des années 1960 à la fin de la décennie 1970, le secteur du tourisme a constitué… [...]

Choix de la librairie Archipel Publié le 16/12/2019

Urbanisme de l’espoir, Projeter des horizons d’attente, sous la direction de Panos Mantziaras… [...]

Choix de la librairie Imbernon Publié le 16/12/2019

The Lying Forest – La Forêt couchée, Stanislas Zakarian, Olivier Navelet, Arnaud Maïsetti et … [...]

Choix de la librairie Mollat Publié le 16/12/2019

Habiter la Terre, l’art de bâtir en terre crue, Jean Dethier, Flammarion, 25 x 32 cm, 512 p., 99… [...]

Choix de la librairie Volume Publié le 16/12/2019

Alternative Histories, Jantje Engels et Marius Grootveld, Drawing Matter, 24 x 30 cm, 204 p., 45… [...]

L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir Publié le 16/12/2019

Habiter la terre. L’art de bâtir en terre crue : traditions, modernité et avenir, Jean… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2020
 LunMarMerJeuVenSamDim
31     01 02
3203 04 05 06 07 08 09
3310 11 12 13 14 15 16
3417 18 19 20 21 22 23
3524 25 26 27 28 29 30
3631       

> Questions pro

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…

L’architecte face au confinement

Agences vides, gestion d’affaires par visioconférence, chômage partiel, télétravail… Les problèmes sanitaires posés par l’épidémie de…

Retraite, les questions en jeu

Face à l’opposition suscitée par la réforme des retraites, que ce soit dans la rue ou à l’Assemblée nationale où le projet de loi a…