NRAU : Une question d'équilibre

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 06/12/2021

NRAU

Article paru dans d'A n°295

Nicolas Reymond a décroché toutes les récompenses convoitées lorsqu’on est jeune architecte et a acquis depuis reconnaissance et notoriété. Paradoxalement, il n’avait livré qu’une seule opération de logements jusqu’à cette année. On peut enfin prendre la mesure de son travail avec la série de livraisons à Paris, Bagnolet, Pantin ou encore à Mérignac… Un ensemble qui permettra d’apprécier la recherche de l’architecte pour diversifier et enrichir les typologies du logement et ses qualités d’usages, mais aussi son habileté à absorber les situations urbaines complexes dans une architecture simple en apparence.

De Nicolas Reymond, on avait perçu la maîtrise du dessin. Comme une poignée d’architectes de sa génération qui partage cette inclination, il est son estampille. Son site internet ouvre avec un collage d’axonométries de ses projets. Bien que quelques-uns ne soient plus très actuels aux dires de l’architecte, cette fresque nous emmène dans une ville imaginaire qui entremêle architectures iconiques et ordinaires, riches de menus détails qui rendent la déambulation plaisante. Point de hiérarchie entre programmes d’architecture et d’urbanisme, entre petites commandes des débuts – rénovations d’appartement, par exemple – et d’autres plus importantes. « Quelle que soit leur échelle, tous ces projets parlent de la ville », estime-t-il.

Son goût pour le trait remonte à ses jeunes années alors qu’il voulait devenir dessinateur de bandes dessinées. Aujourd’hui encore, il parle de sa fascination pour Moebius et de son univers, « une référence absolue et une inépuisable source d’inspiration ». Mais l’influence discrète d’un père architecte, Alain Reymond (1948-2013), lui aura fait faire un autre choix. Études à Marseille puis à Paris, travail en agence pendant neuf ans chez Pierre-Louis Faloci où il se spécialise dans les concours d’équipement. En parallèle, il remporte trois concours Europan, puis le doublé Palmarès des jeunes urbanistes-Albums des jeunes architectes et paysagistes. S’enclenchent alors les commandes à son compte. 

De fait, elles tourneront essentiellement autour du logement. S’il ne souhaite pas être cantonné à ce programme, Nicolas Reymond appartient à cette catégorie d’architectes qui n’ont de cesse d’enrichir la palette étriquée des typologies actuelles. (...)

Les articles récents dans Parcours

MUZ Architecture : Les Arpenteurs Publié le 16/11/2021

Les deux architectes ont été élevés avec un crayon dans la main. Leur curiosité, la chance et… [...]

TACT : L’hospitalité inconditionnelle Publié le 18/10/2021

Chez nombre d’architectes, convictions vacillantes et belles paroles se… [...]

Archiplein : Créer ex materia Publié le 30/08/2021

Basé à Genève, le jeune Atelier Archiplein s’est déjà bâti une solide… [...]

FRES architectes : Rationalité sensible Publié le 29/06/2021

Il existe toujours un certain plaisir à déchiffrer la signification des noms donnés aux agences… [...]

Lambert Lénack - Architectes généralistes Publié le 04/05/2021

Adrien Lambert et Étienne Lénack se sont positionnés dans le paysage de l’architecture et de… [...]

Bagard & Luron : l'expression d'une élégante frugalité Publié le 23/03/2021

Depuis quinze ans, l’agence nancéenne Bagard & Luron conçoit avec pragmatisme des… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
52     01 02
0103 04 05 06 07 08 09
0210 11 12 13 14 15 16
0317 18 19 20 21 22 23
0424 25 26 27 28 29 30
0531       

> Questions pro

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée …

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…