L’art du chantier

Rédigé par Stéphane BERTHIER
Publié le 03/12/2018

mise en charge d’une dalle champignon, Félix Candela architecte, 1953

Article paru dans d'A n°268

Dans la tradition des arts libéraux, depuis Alberti, les architectes considèrent que l’œuvre est immatérielle et réside dans le projet plutôt que dans l’édifice. Sa réalisation relève quant à elle des arts mécanistes ; elle est souvent associée à quelque chose d’un peu vulgaire. Pourtant, le moment de la fabrique d’un édifice, ses hommes, ses savoir-faire, ses moyens mécaniques ont suscité un intérêt constant et une fascination certaine au cours du temps. L’exposition « L’art du chantier » qui se tient jusqu’au 11 mars 2019 à la Cité de l’architecture et du patrimoine réunie, sous le commissariat de Valérie Nègre, de très nombreux documents remarquables tels que dessins, maquettes, photographies et vidéos qui témoignent de l’art de bâtir, du XVIe siècle à nos jours. 

La scénographie, conçue par Nicole Concordet, s’étire le long de la galerie du Palais de Chaillot, séquencée par plusieurs thèmes qui abordent successivement les dimensions techniques, sociales et artistiques du chantier. Cette partition semble plus obéir à une habile manière d’organiser un corpus d’une grande richesse, mais hétérogène, qu’à construire un propos univoque sur le sujet.


Le premier de ces thèmes est consacré à l’héroïsme de l’exploit technique, à la capacité des hommes de « se rendre comme maîtres et possesseurs de la nature ». La présentation de grands travaux d’ouvrages d’art nous apprend les machines sophistiquées qu’il fallut inventer pour les réaliser, d’abord mues par la force animale, ou hydraulique quand cela pouvait être le cas. La première révolution industrielle leur apporta la force de la vapeur, qui en décupla la puissance, tandis que le XXe siècle vit se généraliser les moteurs électriques ou thermiques. Mais l’ingéniosité de ces machines, leur spécificité liée à la tâche particulière qu’elles doivent accomplir, parfois inventée pour l’occasion, paraît être une constante du progrès. Ce paradigme mécanique culmine après la Seconde Guerre mondiale, lorsque l’industrialisation de la construction s’énonce comme un horizon commun à tous les acteurs(...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Exposition : Le double pouvoir de l’architecte et l’habitant Publié le 05/09/2022

Dirigé depuis avril 2021 par Fabrizio Gallanti, le centre d’architecture arc en rêve laisse pe… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (7/9) « Re » comme leitmotiv Publié le 05/09/2022

À la charnière des années 1970 et 1980, alors que fonctionnalisme et style international sont … [...]

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

Une anamorphose éloquente Publié le 27/06/2022

De quelle situation la vingtaine de réalisations jugées les plus remarquables des vingt derniè… [...]

Étoiles et lucioles Publié le 26/06/2022

En miroir des édifices et architectes qu’il distingue, ce palmarès des « Vingt architectures … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Octobre 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
39     01 02
4003 04 05 06 07 08 09
4110 11 12 13 14 15 16
4217 18 19 20 21 22 23
4324 25 26 27 28 29 30
4431       

> Questions pro

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…