ENSAE ParisTech, campus de Paris-Saclay, Palaiseau

Rédigé par Cyrille VÉRAN
Publié le 18/10/2017

Pour leur première réalisation en région parisienne, le bâtiment d’enseignement supérieur et de recherche de l’ENSAE ParisTech, les architectes Jean-Patrice Calori, Bita Azimi et Marc Botineau (CAB) substituent au moulage du béton, matériau qu’ils ont éprouvé au fil de leurs projets, l’assemblage de l’acier. Ce mode constructif se met au service d’une structure puissante, impeccablement réglée. Imprimant une grille abstraite en façade, c’est elle qui est le gage de la résistance du bâtiment dans le temps et qui se fait le support d’une architecture poreuse dans cet environnement diffus, le plateau de Saclay en cours d’urbanisation.

 

La Côte d’Azur est depuis ses débuts, il y a quinze ans, le terrain d’action de l’agence CAB. Cette région à la topographie escarpée a indiscutablement façonné l’identité de ses projets, la pente constituant un point d’accroche pour les enrichir par des usages urbains – ajout d’escaliers, de passages ou parvis publics, et prendre part ainsi à la fabrication de la ville. (…)



Maîtrise d’ouvrage : groupe des Écoles nationales d’économie et de statistique ; MINEFI-BGIM, conducteur d’opération ; SCET, assistant technique à la maîtrise d’ouvrage

Maîtrise d’œuvre : CAB Architectes, mandataire ; avec Marine Cangione (concours), Antoine Neto-Berenguer (ESQ à APD), Christophe Wilke (APD, PRO & EXE), Cécile Jalby (PRO & EXE)

BET : Batiserf, structure ; Choulet, fluides & QE ; Peutz, acoustique ; Martel et Michel, paysagistes ; LM Communiquer, signalétique ; VPEAS, économie ; CSD-FACES, consultant sécurité

Entreprises : GCC, gros œuvre ; Vilquin, charpente métallique ; Castel Alu, façades ; Viry, brise-soleil

Programme : salles de cours banalisées et spécialisées, bureaux administratifs et de chercheurs, locaux de direction, bibliothèque, amphithéâtres partagés, espaces de formation continue et centre d’accès sécurisé aux données

Performances RT 2012-15 % / Démarche HQE pour l’éclairage naturel

Surfaces : 15 400 SDP

Coût : 31, 2 millions d’euros HT

Calendrier : concours, 2012 ; démarrage chantier, novembre 2014 ; livraison chantier, février 2017 ; ouverture aux étudiants, septembre 2017


Aux légères inflexions du sol, le bâtiment oppose une règle géométrique rigoureuse, qui s’exprime dans l’exosquelette en acier. Le plan carré dégage un patio avec un jardin pleine terre. La bibliothèque occupe le corps central de l'école. Au rez-de-chaussée, deux amphithéâtres sont disposes en miroir, pourvant être mutualisés.

VOIR ÉGALEMENT

>> Choix de d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Publiés par d'a

La villa Rohan, Bordeaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Atelier Cambium ; ID Bâtiment (structure) ; C3 … [...]

Les Cèdres, Issy-les-Moulineaux Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : La SodaMaîtrise d’ouvrage : ImmocadesProgramme :… [...]

Îlot Saint-Germain, Paris 7e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : FBAA, François Brugel Architectes Associés ; h2o … [...]

Flat Iron, Paris 14e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : BFV architectes ; Artelia (TCE) ; Plan02 (thermique et… [...]

La résidence Bertelotte, Paris 15e Publié le 18/11/2021

Maîtrise d’œuvre : NZI Architectes ; EVP (structure) ; Wor (fluides) ; … [...]

Le 58, rue de Mouzaïa, Paris 19e Publié le 17/11/2021

Maîtrise d’œuvre : Canal architecture ; Khephren (structure) ; Espace Temps … [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Novembre 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
4401 02 03 04 05 06 07
4508 09 10 11 12 13 14
4615 16 17 18 19 20 21
4722 23 24 25 26 27 28
4829 30      

> Questions pro

Quels conseils donner aux jeunes diplômés ?

Boxeur professionnel à 17 ans, Tadao Ando voyageait pour combattre avant de se former en autodidacte à l’architecture, métier qu’il dit…

Les ABF, de la censure au dialogue constructif

Légitimes gardiens du temple, les architectes des bâtiments de France accompagnent souvent des architectes et des maîtres d’ouvrage éclairés…

Les effets pervers des marchés globaux 3/3

Alors que sa relation directe au maître d’ouvrage est mise à mal par les marchés globaux, l’architecte devient l’inespéré bouc émissaire…