Entretien avec Kengo Kuma : Quelque part dans l’inachevé

Rédigé par Richard SCOFFIER
Publié le 01/03/2018

Article paru dans le d'A n°260

Comment rétablir les liens ancestraux entre l’architecture et le territoire ? Quels matériaux doit-on aujourd’hui employer en priorité ? Construit-on de la même façon en France et au Japon ? Comment se positionner face aux architectes de sa génération ? Tels sont les thèmes abordés dans cet entretien avec Kengo Kuma qui s’affirme de projet en projet comme l’un des architectes majeurs d’aujourd’hui.

D’a : Comment définiriez-vous l’architecture ?

Kengo Kuma : Pour ma part, c’est un dialogue avec un lieu. Après le mouvement moderne qui a détaché l’architecture du sol et imposé une manière universelle de construire, j’essaie de rétablir les liens ancestraux qui existent entre elle et le territoire. Et ce, sans dupliquer les typologies du passé, mais en utilisant des matériaux et des modes de mise en œuvre qui permettent à mes interventions de procéder intimement de la culture du lieu. Je cherche à dépasser la question de la forme et à tisser un réseau de liens fusionnels entre la construction nouvelle et son milieu d’accueil. (...)

Les articles récents dans Le Grand Entretien

Entretien avec Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal : Le vrai confort, c'est la liberté Publié le 30/12/2020

Présentiel ou distanciel ? Je choisis de m’enfoncer dans la rue d’Avron, toujours animée… [...]

"L'architecte est avant tout un prestataire de services", Entretien avec Eduardo Souto De Moura Publié le 04/11/2020

J’avais demandé à rencontrer Eduardo Souto de Moura lors de l’inauguration de la Comédie… [...]

Entretien avec Bernard Tschumi : Transgressions Publié le 12/10/2020

Non, cette fois-ci je ne retrouverais pas Bernard Tschumi au Rouquet, boulevard Saint-Germain,… [...]

Entretien avec Patrick Bouchain : Transferts Publié le 25/08/2020

Le lundi 18 mai, une semaine après le déconfinement, je rejoins Patrick Bouchain,… [...]

Entretien avec Tadao Ando : L’architecture de l’existence Publié le 30/06/2020

À peine après avoir franchi le seuil de l’agence, je le reconnais, dans cet espace … [...]

Entretien avec Marc Barani (2/2) : « C’est dans la tension entre l’instant et le temps que les choses se jouent » Publié le 04/05/2020

Quelque temps avant la conception de l’École nationale supérieure de photographie d’Arles,… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Janvier 2021
 LunMarMerJeuVenSamDim
53    01 02 03
0104 05 06 07 08 09 10
0211 12 13 14 15 16 17
0318 19 20 21 22 23 24
0425 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

À quoi forment nos écoles d’architecture ?

En 2018, la réforme des études d’architecture transformait les Écoles nationales supérieures d’architecture en « établissements…

Le rôle déterminant et pourtant toujours menacé des Maisons de l’architecture

Par leur maillage territorial et leurs actions de sensibilisation et de diffusion, les Maisons de l’architecture contribuent activement à la…

Déconfiner sans déconfiture

Petites et grandes, les agences ont travaillé à distance pendant le confinement. Comment gèrent-elles la fin du télétravail ? La crise…