Étoiles et lucioles

Rédigé par Valéry DIDELON
Publié le 26/06/2022

Franck Gehry finger attitude

Article paru dans d'A n°300

En miroir des édifices et architectes qu’il distingue, ce palmarès des « Vingt architectures qui ont marqué les vingt premières années du XXIe siècle » frappe par le peu de place qu’il accorde aux bâtiments extravagants qui ont surgi de terre en France au cours de cette période. Quid par exemple de la gare de tramway de Strasbourg, du ministère de la Culture à Paris, du Pavillon noir d’Aix-en-Provence, des Champs libres à Rennes, du Centre Pompidou-Metz, du Cube orange de Lyon, de la Fondation Louis-Vuitton, de la Canopée des Halles et de la Philharmonie à Paris, ou de la Méca de Bordeaux ? Vastes, innovants, coûteux, tous ces édifices ont été à un moment ou un autre largement médiatisés, discutés, admirés ou détestés ; ils semblent aujourd’hui peu ou prou oubliés. Leur étoile a manifestement pâli comme celle de leurs concepteurs. Quid de Zaha Hadid, de Rudy Ricciotti, de Christian de Portzamparc, de Shigeru Ban, de Frank Gehry, de Bjarke Ingels et de Jean Nouvel, etc.? Qu’est-il donc arrivé à la starchitecture et aux starchitectes qui, après avoir fait tant rêver, le font beaucoup moins? Que l’on s’en réjouisse ou pas, la présente sélection de vingt édifices remarqués et remarquables témoigne peut-être implicitement d’un changement de valeurs à l’aune desquelles se jugera de plus en plus l’architecture contemporaine.

Grandeur et décadence 

Au début des années 2000, en France comme ailleurs, les starchitectes sont promis à un bel avenir. Ils sont particulièrement à leur aise dans la mondialisation néolibérale qui concentre les richesses et le capital symbolique dans quelques métropoles. Ils sont à l’avant-garde de la « classe créative » qui, selon Richard Florida, est vouée à connaître un inexorable essor dans les sociétés postindustrielles. Au sein de l’Union européenne, depuis 1993, les architectes ont pris l’habitude de concourir dans le cadre de la libre circulation des personnes, biens, services et capitaux. Dix ans plus tard, ils sont quelques-uns à se lancer à l’assaut des marchés émergents et s’efforcent notamment de prendre pied en Chine. La réussite se mesure alors à l’aune du chiffre d’affaires, du nombre de collaborateurs qui se comptent en dizaines voire en centaines, et d’une communication d’entreprise de plus en plus sophistiquée. Comme dans tous les autres secteurs d’activité, les classements se multiplient dans la presse et sur Internet pour étalonner cette scène architecturale globalisée qui, en dépit de son fonctionnement corporate, continue d’être incarnée par des personnalités censément non conformistes. (...)

Les articles récents dans Points de vue / Expos

Vingt ans pour un bouleversement Publié le 29/06/2022

Sélectionner vingt architectures parmi des milliers d’autres, c’est générer plus de frustr… [...]

Vingt architectures entre singularité et exemplarité Publié le 28/06/2022

Les palmarès sont toujours pris entre deux impératifs contradictoires : couronner l’exception … [...]

Une anamorphose éloquente Publié le 27/06/2022

De quelle situation la vingtaine de réalisations jugées les plus remarquables des vingt derniè… [...]

Business as usual - Une sélection du déni climatique Publié le 25/06/2022

En décembre 2021, Emmanuel Caille a invité 35 personnalités du monde de l’architecture à c… [...]

Architecture contemporaine remarquable, le label qui réinvente un espace théorique pour l’architecture Publié le 24/06/2022

Si nous avons en France des « labels » pour qualifier le talent des architectes, comme le Grand Pr… [...]

L'architecture ou l'art de transformer le réel. (6/9) Tabula rasa versus transformation Publié le 05/05/2022

Les effets des deux premières révolutions industrielles combinés à ceux des deux guerres mon… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Août 2022
 LunMarMerJeuVenSamDim
3101 02 03 04 05 06 07
3208 09 10 11 12 13 14
3315 16 17 18 19 20 21
3422 23 24 25 26 27 28
3529 30 31     

> Questions pro

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…

Renforcer le positionnement des architectes. Entretien avec Christine Leconte, présidente du CNOA

Comment les architectes peuvent-ils répondre aux enjeux de la transition écologique sans obérer la création architecturale et en se faisant re…

Faire vivre le patrimoine. Entretien avec Benoît Melon, directeur de l’École de Chaillot.

L’entretien et les réhabilitations concernant 28,4 % des travaux d’architectes, la spécialisation en deux ans proposée par l’Éco…