Christian de Portzamparc s'expose à l'Académie


Publié le 06/01/2023

Paysage architectural, ADAGP, Paris, 2022

L’Académie des beaux-arts a décerné le Grand Prix d’Architecture (Prix Charles Abella) 2022 à Christian de Portzamparc et accueille à cette occasion du 8 décembre 2022 au 25 janvier 2023 les œuvres de l'architecte au Pavillon Comtesse de Caen. À travers la sélection de 31 projets emblématiques de son parcours ainsi que certains de ses dessins et croquis originaux, cette exposition propose une incursion dans l’univers créatif foisonnant de Christian de Portzamparc.

Texte fourni par l'Académie des Beaux Arts

Christian de Portzamparc commence à se faire connaître par l’ensemble de logements des Hautes Formes à Paris en 1979, construit autour d’une rue qu’il crée et devient célèbre avec la construction de la Cité de la Musique en 1995, un projet comprenant des salles de concert de différentes capacités, un Musée de la Musique et des unités de logement. Il est le premier architecte français à recevoir le Prix Pritzker en 1994. En 2004, le Grand Prix d’Urbanisme lui est décerné et en 2018, la Japan Art Association lui remet le « Praemium Imperiale » dans la catégorie architecture, pour ses réalisations artistiques et son rayonnement international. 

Son travail est reconnu pour ses qualités distinctives, des formes audacieuses, une démarche artistique et sa créativité de peintre aquarelliste. Son œuvre, en France comme à l’étranger, est marquée par de nombreuses réalisations dédiées à la musique et la danse et par sa vision urbanistique. Il accorde une grande importance à l’interaction entre l’espace urbain et l’être humain. Sans pour autant rejeter la forme, il souligne que son but n’est pas uniquement la réussite esthétique.

Toute forme, dans ce qu’il crée, doit se confronter à plusieurs bonnes raisons d’exister : un meilleur usage et un plus grand confort, la capacité de rendre heureux et d’ouvrir à des sentiments poétiques, une connexion avec le site de construction existant. Christian de Portzamparc n’a jamais séparé architecture et urbanisme. Construire un quartier est pour lui une mission fondamentale. Il a renouvelé la vision de la structure urbaine à travers une méthode de conception qu’il a nommée « îlot ouvert » et qu’il a mise en pratique dans le quartier Masséna (Paris XIIIème). Le concept est aujourd’hui utilisé dans de nombreux projets de développement urbain.

Parmi ses œuvres majeures comptent notamment Nexus II, un complexe résidentiel à Fukuoka au Japon (1991), la Tour LVMH ainsi que deux gratte-ciels à New York (1999 et 2015), la Philharmonie Luxembourg (2005), la Cité des Arts, un complexe culturel à Rio de Janeiro (2013), Paris La Défense Arena, un stade couvert à Nanterre aux portes de Paris (2017), ainsi que le Grand Théâtre de Casablanca (2019) et l’Opera House de Shanghai (2020).

Il a livré récemment de vastes projets en Chine, dont le grand Centre Culturel de Suzhou (2021) et le Centre national des congrès chinois (2022), ainsi qu’en France, comme la tour de la cyber sécurité à La Défense (2021) et le Campus Universitaire de La Sorbonne Nouvelle à Paris (2022). Ses derniers ouvrages, Les dessins et les jours et Portzamparc Buildings, sont parus respectivement en France aux éditions Somogy en 2020 et aux Etats-Unis aux éditions Rizzoli en 2018.

Retrouvez également l'entretien que l'architecte avait accordé à d'a en 2018.

Informations pratiques

Pavillon Comtesse de Caen
27 quai de Conti - Paris 6e
Entrée libre. Ouvert du mardi au dimanche de 11 heures à 18 heures
Dernier accès à 17h30

Exposition ouverte jusqu'au 25 janvier 2023

Les articles récents dans Actus brèves

Lancement du Palmarès RESEDA Publié le 31/01/2023

C’est à l’ENSA de Paris Val-de-Seine que la ministre de la Culture Rima Abdul-Malak a annoncé … [...]

Baisse de la TVA sur le biosourcé : encore un effort ! Publié le 30/01/2023

Le collectif Frugalité Heureuse et Créative, connu pour son manifeste aux 15 000 signataires se la… [...]

Rénovation de la tour Bretagne : les 8 équipes annoncées Publié le 26/01/2023

La tour Bretagne de Nantes était fermée au public depuis juin 2020. Promise à un concours d'archi… [...]

Nunous : A new life for waste Publié le 17/01/2023

À l’occasion d’une exposition à la galerie Planète rouge, l’entreprise japonaise Sheishoku … [...]

Renée Gailhoustet. 1929 - 2023 Publié le 09/01/2023

Renée Gailhoustet est décédée mercredi 4 janvier dernier dans son logement à Ivry sur Seine. El… [...]

Patrick Germe. 1952 - 2022 Publié le 04/01/2023

Figure extrêmement discrète et pourtant importante du monde de l’architecture française, Patric… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Février 2023
 LunMarMerJeuVenSamDim
05  01 02 03 04 05
0606 07 08 09 10 11 12
0713 14 15 16 17 18 19
0820 21 22 23 24 25 26
0927 28      

> Questions pro

Et si on arrêtait de bosser ?

Apparu aux États-Unis après le covid, le phénomène de « la grande démission » marque une évolution du rapport au travail et la Fra…

Les ABF aussi en première ligne pour défendre le patrimoine contemporain

Rôle délétère de l’ANRU pour financer la destruction des logements, inquiétude devant la généralisation de l’isolation thermique des…

Détruire ou non ?

Faïence dans les halls, aplats colorés en façade, l’indigence des signes a trop souvent résumé la réhabilitation des barres des grands e…