Collège, internat, complexe handisport et pôle culturel. Lille - Chartier Dalix architectes

Architecte : Chartier Dalix architectes
Rédigé par les architectes
Publié le 24/06/2016

Le collège Moulin se trouve dans le secteur sud de Lille, un quartier qui a connu de grandes transformations au cours de ces dernières années. Occupé majoritairement par une population ouvrière, ce secteur présente un tissu urbain qui se compose encore beaucoup d’immeubles en briques, de manufactures et de bâtiments liés au fret, dont la rénovation a amorcé un renouvellement sur l’ensemble du quartier (comme l’illustre la reconversion de la gare Saint-Sauveur par exemple).


Le site du collège, qui est aussi un équipement multi-programmes, se trouve sur une parcelle d’angle longée par le métro aérien. A l’entrée du quartier, il doit ainsi répondre à plusieurs situations urbaines très différentes : grand boulevard, ruelle, métro aérien.


Au grand boulevard d’Alsace, l’équipement répond par un rez-de-chaussée très transparent qui offre aux élèves une large ouverture sur l’extérieur tout en donnant au piéton une profondeur de champ sur le cœur de la parcelle. Cette façade vitrée accompagne le riverain longeant successivement la salle d’orchestre qui se trouve en angle sur le boulevard, puis la salle de tennis de table dont le décaissé de 5 mètres libère ses deux façades totalement vitrées. Une véritable transparence offre ainsi un cadrage sur la cour de récréation, produisant un lien visuel fort entre l’espace public et le monde du collège.


Vue depuis le métro aérien, la partie supérieure de l’ensemble est traitée comme un paysage, jouant avec la topographie de ses masses. Les éléments du programme deviennent clairement identifiables : le collège, la salle de sport, l’internat, la salle d’orchestre. Cette géographie est unifiée par une peau souple, en zinc pré-patiné, qui épouse les formes de chaque volume tout en créant un signal urbain emblématique, pour l’équipement comme pour le quartier.


Un anneau de végétation vient couronner l’ensemble de la toiture du préau et offre un grand confort visuel à l’attention des usagers mais aussi des riverains. Ce paysage en hauteur accompagne et souligne les mouvements de la couverture qui s’étire dans les trois dimensions. Ici, le zinc est utilisé pour sa polyvalence et sa texture. Couvrant murs, toitures et auvents, il s’ajuste à tous les espaces et scande les volumes par des pliages qui soulignent les diagonales, reliant un programme à l’autre. Le rythme irrégulier des joints debouts souligne par un effet de contraste graphique le velouté des reflets du zinc aux tons brun chaud, et révèle la volupté du matériau.


Muni de cette peau sensible, le bâtiment s’organise sous la forme d’un ruban continu, disposé autour d’une cour centrale. Tous les programmes y sont connectés par le rez-de-chaussée. Les étages bénéficient d’un premier plan sur les terrasses plantées et notamment les salles de classe au R+1 qui y sont directement connectées. Le « skyline » dessiné par la discontinuité des toitures est très variable et offre plusieurs percées visuelles sur les bâtiments voisins et sur l’espace public. Ainsi, quel que soit le lieu où l’on se trouve dans l’établissement, il est facile de se repérer, à l’intérieur même du collège mais aussi dans son propre rapport au quartier.


Le thème de la ligne présent sur toutes les façades à travers le jointage du zinc se prolonge en brise-soleil devant les circulations verticales et la salle d’orchestre. Ce graphisme, tel une hachure, se retourne à l’intérieur de l’équipement et sert de fil conducteur aux différents programmes.


Une impression sur le béton lasuré dans les circulations du collège joue le rôle de « graffiti – épigraphe». On retrouve également ce motif sur les parois séparatives de la salle de restauration. Ces paravents en métal soudé noirs délimitent visuellement l’espace du self et de la salle de restaurant en conservant toute la profondeur de champ sur l’ensemble du volume. La salle d‘orchestre, aménagée de gradins amovibles, accueille des suspensions lumineuses en lanières de métal thermo laqué noir, dont les lignes projettent leurs motifs dans toute la salle. Sur la rue, comme une griffe, la façade vitrée est marquée de bandes jaunes appliquées par vitrophanie, elles-mêmes prolongées par le graphisme métallique de l’entrée du collège.



Programme : Collège de 500 élèves, internat de 100 lits, complexe handisport avec salle de type C et pôle culturel (salles de danse, salle d’orchestre, etc…)

Maîtrise d’ouvrage
: Conseil général - Département du Nord, Ville de Lille

Maîtrise d'oeuvre : Chartier Dalix architecte, AvantPropos architectes

Bet : HDM ingénierie [fluides, structure]
ACT environnement [HQE] Becquart [éco]
Flandres analyses [acoustique] KVDS  [paysage]


Hqe : Collège: certifié par Certivea, 3 cibles TP
et 6 cibles P, Gymnase: certifié HQE


Surface : 13 853 m² Shon


Coût : 21 M€ HT

Calendrier : livré fin 2015

<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji <br/> Crédit photo : DR  Vue sur la salle d’orchestre accessible depuis la rue d’Arras par une galerie d’exposition qui longe la rue et joue le rôle de signal culturel.<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji Le zinc accompagne et souligne les mouvements de la couverture qui s’étire dans les trois dimensions. Ici, le zinc est utilisé pour sa polyvalence et sa matérialité : il couvre murs, toitures et                                                       auvents<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji L’équipement se développe en anneau autour d’une cour centrale, ceinturée par un auvent planté qui souligne le contour des volumes.<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji <br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji <br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji <br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji <br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji Le gymnase en structure bois accueille des gradins (100 places). Situés dans une alcôve, cet espace est connecté visuellement à la cour de récréation.<br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji <br/> Crédit photo : SHIMMURA Takuji Diagramme continuité végétale<br/> Crédit photo : DR  Diagramme porosités transparences<br/> Crédit photo : DR  Plan rdc<br/> Crédit photo : DR  Plan R+1<br/> Crédit photo : DR

VOIR ÉGALEMENT

>> Publiés par d'a
>> Projets des abonnés

Les articles récents dans Choix de d'a

Centre culturel Clément David, Roquevaire (13) Publié le 05/07/2023

Maîtres d'ouvrages : Commune de RoquevaireMaîtres d'oeuvres : Huitetdemi (mandataires… [...]

Parcours couvert du forum antique de Bavay (59) Publié le 28/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Département du NordMaîtres d'œuvres : Explorations ArchitectureEn… [...]

CO’Met - Arena, centre de congrès et parc des expositions Publié le 06/06/2023

Maîtres d'ouvrages : Orléans MétropoleMaîtres d'oeuvres : Ferrier Marchetti StudioEntr… [...]

Extension et rénovation partielle d'une maison familiale à Mantes-la-Jolie Publié le 16/12/2022

Maîtres d'ouvrages : privéeMaîtres d'oeuvres : Bérénice Curt Architecture, co-traitants : … [...]

Le Majestic - Scène de Montereau Publié le 23/11/2022

Maîtres d'ouvrages : Ville de Montereau-Fault-YonneMaîtres d'oeuvres : Atelier Novembre … [...]

CasArts - Grand Théâtre de Casablanca Publié le 23/06/2022

Maîtres d'ouvrages : Casablanca Aménagement S.A. / Egis Bâtiments InternationalMaîtres d'oeuvres… [...]

.

Réagissez à l’article en remplissant le champ ci-dessous :

Vous n'êtes pas identifié.
SE CONNECTER S'INSCRIRE
.

> L'Agenda

Mars 2024
 LunMarMerJeuVenSamDim
09    01 02 03
1004 05 06 07 08 09 10
1111 12 13 14 15 16 17
1218 19 20 21 22 23 24
1325 26 27 28 29 30 31

> Questions pro

Quelle importance accorder au programme ? [suite]

C’est avec deux architectes aux pratiques forts différentes, Laurent Beaudouin et Marie-José Barthélémy, que nous poursuivons notre enquête sur…

Quelle importance accorder au programme ?

Avant tout projet, la programmation architecturale décrit son contenu afin que maître d’ouvrage et maître d’œuvre en cernent le sens et les en…

L’architecture au prisme des contraintes environnementales : le regard singulier de Gilles Perraud…

Si les questions environnementales sont de plus en plus prégnantes, les labels et les normes propres à l’univers de la construction garantissent…